Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

M6 sans Arthuys

05/10/2006 - par Bruno Fraioli

Jean d'Arthuys, responsable des activités numériques à M6 et président de M6 Thématique, quitte le groupe pour le fonds d'investissement PAI Partners. Christopher Baldelli lui succède.

L'annonce, la semaine dernière, du départ de Jean d'Arthuys, considéré comme le numéro trois du groupe M6, a créé la surprise. Membre du directoire de M6 où il était responsable du numérique et du développement, et président de M6 Thématique qui regroupe toutes les chaînes numériques du groupe, il quittera ses fonctions d'ici à fin novembre pour rejoindre le fonds d'investissement PAI Partners. Il sera remplacé par l'ancien directeur général de France 2, Christopher Baldelli, qui avait rejoint M6 comme secrétaire général des programmes en juin dernier.

Redresseur de Paris Première

Arrivé à M6 il y a dix ans, Jean d'Arthuys change donc de cap professionnel à trente-neuf ans. Présenté comme un dauphin potentiel de Nicolas de ­Tavernost, président du ­directoire, derrière Thomas Valentin, vice-président en charge des programmes, il aurait, selon ses proches, préféré saisir une occasion plutôt qu'attendre une très éventuelle promotion. Toutefois, Jean d'Arthuys ne s'éloignera pas de son métier de base. Il aidera PAI Partners à se développer dans les médias, et pourquoi pas, sur certaines opérations en partenariat avec M6. Le fonds avait d'ailleurs participé au lancement de la chaîne en 1987. Chez PAI Partners, il pourra aussi observer les possibles mouvements managériaux au sein du groupe M6. Au cas où...

Pour Christopher Baldelli, l'objectif sera de garder sur les rails la dizaine de chaînes numériques du groupe M6. « Leurs identités seront encore renforcées, indique-t-il. Nous allons aussi poursuivre une logique de complémentarité. L'autre enjeu sera de faire jouer un rôle de plus en plus important à W9 sur la TNT. » Le nouveau patron devra aussi composer avec la fusion des deux bouquets ­satellitaires CanalSat et TPS, effective début 2007, et trouver les arguments pour ne pas voir disparaître certaines chaînes en raison de doublons. C'est notamment le cas pour le minibouquet de M6 Music.

Envoyer par mail un article

M6 sans Arthuys

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.