Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le football en différé n'intéresse pas les chaînes

05/10/2006 - par Bruno Fraioli

Les clubs ne parviennent pas à vendre les droits en différé de leurs matchs. Du coup, Lens et Saint-Étienne créent en commun leur propre chaîne, Onzéo.

C'était il y a un an. À l'occasion de la mise en place du nouveau contrat de diffusion des matchs du championnat de France de football par Canal + (une facture de 600 millions d'euros annuels), les clubs recouvraient la propriété de leurs droits en différé, chaque équipe pouvant ainsi vendre pour son compte les droits de diffusion, en différé, de ses matchs. Les présidents y voyaient alors une source de revenus complémentaire pour leur club. Las ! À ce jour, seuls les Girondins de Bordeaux ont conclu un tel accord. Le club bordelais bénéficie d'un partenariat avec W9, chaîne du groupe M6... propriétaire du club.

Il est vrai que les possibilités sont limitées. M6 ne veut pas ouvrir de ­décrochage régional sans possibilité de vendre de la publicité locale. Quant à France 3 et son réseau régional, elle n'a pas les moyens financiers et se heurte à un problème technique : le dimanche soir, où pourraient être diffusés ces matchs, est réservé au Cinéma de minuit. Pourtant, certains clubs, comme le FC Sochaux, seraient prêts à céder gratuitement leurs images.

Ce n'est ni le cas pour Lens ni pour Saint-Étienne. Les deux clubs ont préféré s'entendre et mutualiser leurs moyens pour créer une chaîne commune consacrée à leurs équipes. Onzéo, lancée mardi 26 septembre sur CanalSat, diffuse des magazines, des interviews, des débats autour des deux clubs, et leurs matchs respectifs. « Même s'il n'est pas vendu à une chaîne, ce produit conserve une forte valeur ajoutée pour la nôtre », confie Gervais Martel, président du RC Lens. Dotée d'un budget compris entre 2,5 et 3 millions d'euros, Onzéo, qui se place aux côtés d'OLTV et OMTV, devrait être autofinancée par la publicité, le partenariat et le télé-achat, réalisé en interne, dès la première année.

Envoyer par mail un article

Le football en différé n'intéresse pas les chaînes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.