Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le sport confronté aux nouveaux médias

26/10/2006 - par Bruno Fraioli

Les organisateurs d'événements sportifs et détenteurs de droits s'intéressent aux opérateurs de la téléphonie mobile et d'Internet, mais ne savent toujours pas comment les appréhender.

Les nouveaux médias sont là, mais le mouvement sportif ne sait toujours pas comment les appréhender. Internet et la téléphonie mobile ont ainsi été au centre des débats du Sportel, le marché international des programmes sportifs, qui s'est tenu du 15 au 19 octobre à Monaco. « Le Comité international olympique a le devoir de s'adapter aux changements de technologies », a expliqué Jacques Rogge, le président du CIO. « Ces nouveaux médias peuvent nous aider à faire entrer les jeunes générations dans le mouvement olympique », complète Gerhard Heiberg, le président de la commission marketing du CIO.

Comme toutes les marques, l'instance sportive est confrontée à la fuite des jeunes publics vers ces nouveaux médias. Et n'entend pas voir vieillir son auditoire en se concentrant seulement sur les supports traditionnels. Mais l'exercice est délicat, car il s'agit de ne pas se couper des ressources financières des chaînes hertziennes. Du coup, Gerhard Heiberg a annoncé au Sportel un changement dans la manière de commercialiser les droits de retransmission des Jeux olympiques : « Il faudra sans doute libérer ces droits et les vendre pays par pays. » De quoi contrarier l'Union européenne de ­radiodiffusion qui, jusqu'alors, achetait les droits pour l'Europe et les rétrocédait aux chaînes nationales. Ce projet, pour l'après 2012, permettrait au CIO d'optimiser sa commercialisation auprès des opérateurs de la téléphonie mobile et de l'ADSL.

Survie médiatiquepour certains sports

Consciente elle aussi de ce développement indispensable, la Fédération internationale de football association (Fifa) relativise le rôle des nouveaux supports dans l'économie du système. « Nous vendons de la visibilité à nos sponsors. Or celle-ci est quasi nulle sur le petit écran d'un téléphone portable », lance Jérôme Valcke, le directeur du marketing et des droits TV de la Fifa.

Ces débats ne semblent concerner que les sports ou les événements sportifs les plus importants. Pour les autres, l'émergence de nouveaux médias numériques apparaît comme une bouée de secours. Ainsi, la Fédération des sports d'aviron estime pouvoir trouver une solution à son problème de visibilité dans les médias, grâce aux sites d'échanges de vidéos, comme YouTube. Dans ce cas, il est vrai qu'il s'agit surtout de survivre médiatiquement.

Envoyer par mail un article

Le sport confronté aux nouveaux médias

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.