Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉTUDE

Les Européens fidèles au poste

16/10/1998

Contrairement aux prévisions, l'explosion du nombre de chaînes thématiques en Europe (120nouvelles chaînes en cinq ans) affecte peu les grandes télévisions hertziennes.«Les leaders font preuve d'une très bonne résistance, en tout cas en Europe de l'Ouest»,souligne Benoît Cassaigne, directeur du marketing d'IP, la régie publicitaire de la CLT-Ufa, en s'appuyant sur les conclusions de la cinquième édition de l'étude TV Key Facts. Si la chute a été forte de 1993 à 1995, la stabilisation, voire parfois une reprise, est en cours depuis 1996 (cf. graphique). C'est le cas de TF1 en France ou de RTL en Allemagne. Les chaînes hertziennes challengers, elles, en font légèrement les frais, à l'image de France2.

Neuf ans devant la TV

Autre constat surprenant, la durée d'écoute moyenne par téléspectateur ne progresse pas. Elle avoisine toujours les 200minutes quotidiennes. Rapporté à un individu vivant soixante-quinze ans, ce chiffre signifie qu'il passe neuf années complètes devant son poste de télévision! Au-delà de ce calcul se profile toutefois«un vrai problème de financement pour toutes ces nouvelles chaînes»,prévoit IP, celles-ci étant peu, voire pas consommées du tout. Un constat que la régie nuance en soulignant que«l'Europe télévisuelle est une Europe des différences»,avec des pays du Sud peu câblés ou «satellisés» (14% de la population en moyenne) et d'autres, au contraire, qui le sont beaucoup: au Benelux, par exemple, 96% de la population est abonnée au câble ou au satellite. La France, comme souvent, se situe à peu près entre les deux depuis l'avènement du numérique.

Envoyer par mail un article

Les Européens fidèles au poste

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.