Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RTL reprend la tête des audiences

24/11/2006 - par Muriel Signouret

La station de la rue Bayard devance NRJ en termes d'audience cumulée. Le renouveau de la grille de rentrée a porté ses fruits.

De nouveau numéro un, RTL a de quoi se réjouir des résultats de la vague septembre-octobre de l'enquête 126 000 Radio de Médiamétrie. Ils la consacrent leader incontesté des radios, que ce soit en termes d'audience cumulée (12,2 %, soit 0,4 point de plus que pour septembre-octobre 2005) ou de part d'audience (12,3 %, + 0,6 point). Pour la première fois depuis fin 2003, la station de la rue Bayard repasse devant NRJ sur ce dernier critère. Pour Sylvain Niquet, directeur du pôle radio chez Aegis Media Expert, « il n'y a pas eu de pic d'audience sur une émission en particulier, c'est l'ensemble de la grille de RTL qui a bien fonctionné ».

Rentrée politique mouvementée

Ce que confirme le PDG de la station, Axel Duroux : « Nous avons créé une grille dans un projet d'ensemble. Nous avons voulu faire à la rentrée un RTL renouvelé à partir de ses fondamentaux que sont l'information, le divertissement et la proximité. » Des paris parfois audacieux, comme la matinale confiée à Christophe Hondelatte, l'allongement de l'émission de Julien Courbet qui a comblé le vide laissé par Nagui ou encore le nouveau jeu de Jean-Pierre Foucault et Cyril Hanouna, qui ont payé, notamment auprès de la cible des responsables d'achats de moins de soixante ans.

À France Inter aussi (8,3 % de part d'audience, soit + 0,4 point), les changements ont été bénéfiques. « Ces résultats sont encourageants, car il est vrai que lorsqu'on modifie une grille, on assiste d'habitude à un tassement de l'audience », observe Jean-Paul Cluzel, PDG de Radio France. Parmi les généralistes, seule Europe 1 affiche des résultats décevants, avec une part d'audience stable à 7,6 %, mais une audience cumulée en chute de 0,7point, à 8,9 %.

NRJ est l'autre grande perdante de cette vague, avec une part d'audience de 7,1 % (- 0,5 point) et une audience cumulée de 11,9 % (- 0,4point). Pire, la durée d'écoute a perdu six minutes. « Il s'agit d'une vague atypique, explique ­Roberto Ciurleo, directeur des programmes de NRJ, alors que RTL a pour sa part bénéficié d'une rentrée politique forte. » Reste que la station musicale a surtout perdu sur la cible des jeunes auditeurs (- 23 % sur les 13-24 ans). « C'est le cas de la plupart des radios musicales jeunes, qui sont victimes de la concurrence du mobile ou d'Internet, analyse Sylvain Niquet. En revanche, les jeunes restent fidèles aux rendez-vous forts comme les matinales ou les libres antennes. »

Fun Radio, Europe 2 et le Mouv' tirent quant à elles leur épingle du jeu. « Le travail de fond effectué sur le format musical autour d'une musique hédoniste comme l'est le soul&dance a porté ses fruits, puisque nous sommes désormais devant Skyrock de 10 h à 14 h », se réjouit Sam Zniber, directeur général adjoint de Fun Radio. Europe 2, pour sa part, a tiré profit de la matinale de Nagui et Manu, en progression de 13 % sur les 13-24 ans.

Envoyer par mail un article

RTL reprend la tête des audiences

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.