Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La fiscalité au secours des journaux

30/11/2006 - par Delphine Le Goff, à Strasbourg

Lors du dernier congrès de la presse française, le ministre de la Culture et de la Communication a annoncé une mesure fiscale pour aider les titres en difficulté.

La déclaration a fait son petit effet lors du dernier Congrès européen de la presse française, qui se déroulait à Strasbourg du 22 au 24 novembre. Le ministre de la ­Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, y a apporté son soutien aux éditeurs, en annonçant que, désormais, « les dons aux journaux d'opinion, tant des particuliers que des entreprises, pourront se voir appliquer la déduction fiscale autorisée au titre du mécénat culturel ». Le ministre a précisé que cette disposition n'impliquait pas l'adoption d'un texte en loi de finances et qu'il s'agissait d'une interprétation désormais officielle. « Je veux vous lancer un appel solennel : créez une Fondation de la presse française », a-t-il exhorté les éditeurs.

Quels titres tombent sous l'appellation de journal d'opinion ? La quasi-totalité des quotidiens, sauf L'Équipe, la totalité de la presse quotidienne régionale et des titres départementaux, la presse des cantons, la presse magazine d'information politique et générale, et pas seulement les news magazines : des titres comme Tribune juive, Challenges et Télérama sont également considérés comme de la presse d'opinion.

À chaque titre sa fondation

« Nous plaidons depuis longtemps pour que la fiscalité de la presse bénéficie des mêmes avantages que les autres secteurs culturels comme le cinéma », a rappelé François d'Orcival, président de la Fédération nationale de la presse française. Ce dernier n'est en revanche pas favorable à une fondation commune. « C'est plus compliqué à mettre en place que si les éditeurs créent une fondation par journal, estime-t-il. Dans le cas d'une fondation commune, comment redistribue-t-on les fonds ? Qui la contrôle ? »

Envoyer par mail un article

La fiscalité au secours des journaux

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.