Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bayard prévoit une relance en trois étapes

25/01/2007 - par Delphine Le Goff

Le groupe Bayard remet à plat ses activités presse et envisage de supprimer soixante-dix postes.

Un groupe, c'est comme un orgue. Quand des tuyaux ne fonctionnent plus, il faut les changer », aurait déclaré Bruno Frappat lors du dernier comité d'entreprise du groupe Bayard, le 17 janvier dernier. Le président du directoire a exposé son plan de relance en trois temps : « 2007, année de la ­rigueur, 2008, celle de la reprise de souffle, pour aboutir au rebond en 2009. » Si le chiffre d'affaires du groupe est stable depuis quatre ans, à 430 millions d'euros, l'inflation des coûts d'abonnements (coûts postaux notamment) et des frais fixes amène le groupe à ­remettre à plat son activité presse.

Reclassements et déménagement

Des titres comme le mensuel consacré à la spiritualité Vermeil (13 000exemplaires) vont être arrêtés, tout comme le magazine Eurêka dont les ventes ont déçu (10 000exemplaires) et qui va être rapproché de Phosphore. Au sein du groupe Milan, le magazine pour jeunes filles Lolie va être abandonné, tout comme Provence magazine.

Quelque 70 postes devraient être supprimés en tout, mais chez Bayard, qui compte 2 300 personnes, on insiste : ce ne sont pas 70 salariés qui seront sur le départ. « Il y aura des reclassements », explique Corinne Worms, directrice de la communication du groupe. Qui reconnaît pourtant : « Bayard n'est pas une île : nous sommes confrontés aux mêmes problèmes que les autres. »

Un projet néanmoins symbolique : le groupe devrait quitter en 2009 ses ­locaux emblématiques de la rue Bayard, dans le centre de Paris, pour une nouvelle destination que Bruno Frappat promet « à portée de métro ».

Envoyer par mail un article

Bayard prévoit une relance en trois étapes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.