Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les chaînes se piquent de poker

15/02/2007 - par Bruno Fraioli

Les programmes consacrés au célèbre jeu de cartes se multiplient à la télévision. La presse est également gagnée par la folie du jeu.

Difficile pour TF1 de se tenir à l'écart d'un tel phénomène. Le groupe doit lancer au printemps une émission sur le poker avec JET, sa nouvelle chaîne de jeux, et Eurosport. Un grand tournoi amateur dont la finale, à Cannes, donnera lieu à une soirée en direct sur la Une. À l'initiative de Paris Première et de Canal +, qui diffuse le World Poker Tour commenté par Patrick Bruel, la folie du poker a envahi le petit écran. Aujourd'hui, rares sont les chaînes ne disposant pas ou ne réfléchissant pas à un programme sur ce célèbre jeu de cartes. Même la télévision numérique terrestre s'y met : Direct 8 vient de lancer Direct Poker, animée par Patrice Laffont, et W9 promet pour les prochaines semaines un genre plus léger avec Ultimate Strip Poker.

Explosion des sites de jeux

« Le poker à la télévision, c'est aussi captivant qu'une fiction, même pour ceux qui ne jouent pas, explique Arielle Saracco, directrice du pôle documentaire et fiction française de Canal +. La scénarisation est idéale, avec de très beaux décors, des joueurs à forte personnalité et du suspense. » Un produit télévisuel idéal pour Canal +, qui affiche des scores d'audience appréciables - plus de 400 000 téléspectateurs à chaque diffusion d'une étape du World Poker Tour - et un indice de satisfaction des abonnés hors norme : 5,5 sur 6. D'autant que le joueur de poker possède un profil intéressant. Selon une étude menée par Jupiter Research en Europe pour le site Everest Poker, 70 % sont des hommes et 34 % sont âgés de 25 à 34 ans.

Ce succès n'a pas échappé aux éditeurs de presse. En France, deux magazines se disputent depuis juin 2006 un marché estimé à 500 000 joueurs réguliers : Poker plus, édité par Astrolabe, qui publie sous licence le magazine de référence américain, et Live Poker, édité par Freemedia. « Cela faisait longtemps que je voulais sortir un produit presse consacré au poker, mais j'attendais qu'il se crée une vraie communauté, raconte Georges Djen, directeur de la publication de Live Poker (25 000 exemplaires diffusés). Canal + a été le détonateur en France, mais l'explosion du poker aux États-Unis est également récente. Elle remonte à seulement trois ans, avec des émissions diffusées sur Travel Channel et ESPN. »

Mais cette déferlante de poker, qui fait la joie des clubs de jeux et des casinos, ne risque-t-elle pas de retomber ? « Je ne le pense pas, car ce n'est pas un phénomène de mode mais un phénomène de société, affirme Georges Djen. Et il y a de la place pour d'autres titres. » Chez Canal +, on ne craint pas davantage la surdose. « Je ne suis pas inquiète, assure Arielle Saracco. Beaucoup de produits sont en circulation, mais peu sont de qualité. Et puis, nos télé­spectateurs n'iront pas voir ailleurs. »

S'ils ne vont pas sur d'autres chaînes, ils visitent sans doute les sites de jeux sur Internet... interdits d'activité en France mais dont le nombre croît de manière exponentielle. « Certains marchés, comme la Grande-Bretagne ou les États-Unis, sont déjà arrivés à saturation, assurait Chris White, directeur commercial de The Poker Channel, lors du Sportel, en octobre 2006 à Monaco. Toutefois, il existe encore de belles perspectives de développement dans d'autres territoires, comme en France. Il faudra faire preuve de créativité. » Ces sites entendent également être diffuseurs de tournois dans les années à venir en acquérant les droits d'événements. Les joueurs en ligne seront alors invités à parier en direct sur les cartes que pourraient jouer les participants d'un tournoi diffusé sur le site.

Mais, pour que cela soit possible, la législation française devra évoluer et autoriser ces sites à communiquer. Peu probable... Pour l'heure, programmes de télévision et magazines consacrés au poker sont condamnés à faire une croix sur cette manne publicitaire et doivent se contenter des investissements des casinos, les vrais, qui ouvrent tous les jours de nouvelles tables pour ces récents passionnés du carré d'as.

Envoyer par mail un article

Les chaînes se piquent de poker

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.