Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

France Télévisions soigne sa vitrine

15/02/2007 - par Amaury de Rochegonde

Le groupe audiovisuel public vient de créer une fondation qui s'engagera dans le mécénat culturel et l'action citoyenne, avec le soutien espéré de ses salariés.

Le 5 février, la soirée d'inauguration de la Fondation France Télévisions au musée du quai Branly, à Paris, a réuni 125 des 200 animateurs du groupe autour du président Patrick de Carolis, et en présence de Jean-François Copé, ministre du Budget. Destinée à soutenir des actions citoyennes, de mécénat culturel ou de prospective sur la télévision (un débat conviera en mars les candidats à la présidentielle à donner leur vision de la télévision publique), la fondation a pour caractéristique de parier sur un fort consensus interne.

Adoptée à l'unanimité par le comité d'entreprise du groupe public, la nouvelle entité créée juridiquement le 26 décembre 2006 compte deux représentants (FO et CGT) du personnel au sein de son conseil d'administration. Mieux : les salariés sont invités à envoyer leurs dons, sujets à exonération fiscale, aux côtés des collectivités publiques pour un soutien à des projets internes à l'entreprise (exposition, débats, etc.) comme pour des opérations extérieures. « La Fondation compte, je le souhaite, sur l'appui et l'engagement de tous les salariés », affirme Patrick de Carolis.

Dès à présent, la nouvelle structure mise, par exemple, sur une rencontre entre le ballet de la compagnie Pietragalla et des collégiens et lycéens de zone d'éducation prioritaire (ZEP). Une façon de commencer en beauté, le 23 mars, avec une première représentation touchant à la fois au monde culturel et à l'action citoyenne. Au nombre des entreprises mécènes, on trouve la SNCF, la RATP, Europcar, Alain Afflelou, Alain Ducasse et le CIC.

L'esprit du service public

Quel est l'intérêt d'une fondation pour un groupe audiovisuel ? Celle de Lagardère promeut les talents et s'oriente vers le sport, celle de NRJ apporte son appui à la recherche dans les neurosciences, celle du GAN soutient le cinéma. Celle de France Télévisions se veut surtout une vitrine de l'esprit de service public. Outre le soutien au spectacle vivant ou aux arts, elle attribuera des bourses à des étudiants, organisera des partenariats avec des associations et des événements. Ses terrains citoyens de prédilection ? La lutte contre les discriminations, le handicap, l'environnement, le développement durable, le sport et la solidarité.

« Mais pas question d'ouvrir la boîte de Pandore, précise Bastion Millot, directeur général adjoint. La Fondation ne sera pas productrice de spectacles ni d'émissions de télévision. » Avec un budget cumulé de 3,3 millions d'euros pour les cinq années à venir, il lui faudra surtout éviter le saupoudrage.

Envoyer par mail un article

France Télévisions soigne sa vitrine

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.