Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Yahoo, le nouvel ami des médias et des opérateurs télécoms

01/03/2007 - par Amaury de Rochegonde

À l'inverse de Google, le portail a choisi une stratégie de partenariats pour s'imposer aussi bien sur le Web que sur le mobile.

Le nom de Constant Kérel ne vous dit rien ? C'est que vous n'êtes pas adepte de la politique façon Yahoo ! Sur le blog de ce candidat de bande dessinée à l'élection présidentielle, baptisé Élysée République, le portail se propose d'enrichir de manière « contributive et participative » son site consacré à la présidentielle, qui attire déjà 1 million de visiteurs par mois. Pour Yahoo, qui a lancé ce nouveau service le 23 février, il s'agit d'apporter sur la Toile un nouvel espace d'expression qui soit, précise-t-il, « complémentaire des médias traditionnels ». Car, contrairement à son puissant rival Google, qui n'hésite pas à ferrailler devant les tribunaux contre les éditeurs belges ou l'Agence France-Presse pour imposer son point de vue, Yahoo a une particularité : il se veut l'ami des médias.

Fédérer les passionnés

Le groupe vient encore de le prouver en signant au niveau européen, le 21 février, un accord de partenariat avec Eurosport pour fonder le plus grand site européen d'information sportive en ligne. « Notre collaboration est un bon exemple de la stratégie de Yahoo : créer des environnements en ligne de premier plan, se félicite Dominique Vidal, vice-président Europe de Yahoo. Plus nous recruterons de passionnés, plus les annonceurs nous suivront. » En clair, pas question pour lui d'attaquer frontalement sur ses terres le groupe TF1, dont Eurosport est une filiale. Il s'agit au contraire d'intégrer les contenus et la valeur éditoriale d'Eurosport pour mieux faire émerger une plate-forme de passionnés pouvant s'interconnecter via les communautés en ligne. Avant d'être lancé en France, le site est attendu à la mi-mai en Allemagne, en Italie et en Grande-Bretagne.

Ce type d'alliance illustre la stratégie de Yahoo, qui a signé des accords avec les sites de 150 journaux américains et multiplie les partenariats avec les médias européens. « Le budget d'achat de contenus représente notre deuxième poste de dépenses et totalise 170 contrats en France, souligne Patrick Hoffstetter, directeur des produits et des services de Yahoo France. Les contenus attirent les utilisateurs, donc plus vous en avez, plus vous ressortez sur les moteurs de recherche. » Le groupe, qui intervient auprès de Lagardère sur Public TV, a conquis il y a six mois lemonde.fr et mène actuellement des discussions avec Prisma Presse.

Le Web 2.0 représente aussi un important axe de développement. En ­témoigne le succès de Yahoo ­Questions-Réponses, lancé en juin, qui est déjà le cinquième produit d'audience de Yahoo, avec 1,6 million de visiteurs selon le dernier pointage Nielsen, datant de janvier (+13% par rapport à décembre 2006). Le service vient d'ailleurs de signer un accord de parrainage avec la banque HSBC. La recherche collaborative - ou « social search »- permet au moteur de recherche de rattraper son retard par rapport à Google, qui détient plus des trois quarts du marché de la requête en ligne. Selon Patrick Hoffstetter, ce nouveau dada permet de « remonter d'un cran dans l'attente du client », la base des internautes participatifs étant désormais un phénomène de masse. Le positionnement sur le 2.0, qui se retrouve par exemple dans le blog expert de l'ancien footballeur Laurent Blanc (750 000 visiteurs uniques), est considéré comme un levier de croissance dans la mesure où il assure des gains d'audience rapides.

Régie publicitaire pour mobiles

Par ailleurs, alors que Yahoo Music vient de lancer ses premières publicités vidéo et que Yahoo Vidéo atteint près d'un million de visiteurs, l'expansion sur les téléphones mobiles est perçue comme un solide gisement d'avenir. Un accord avec Vodafone, qui intégrera la messagerie de Yahoo, permet au groupe américain d'étendre sa régie publicitaire pour mobiles à dix-huit pays dont la France. Après une stratégie orientée sur les partenariats avec les constructeurs, Yahoo mène des discussions avec les opérateurs français (SFR, Orange, Bouygues Telecom) pour devenir un acteur incontournable de l'Internet mobile. Ami des médias, Yahoo se veut donc aussi l'ami des opérateurs télécoms... qui songent, il est vrai, à lancer leur propre outil de recherche.

Envoyer par mail un article

Yahoo, le nouvel ami des médias et des opérateurs télécoms

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.