Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le Figaro et L'Express réunis pour l'emploi

01/03/2007 - par Delphine Le Goff

Les deux groupes lancent le 12 mars un supplément commun d'annonces classées qui se veut la plate-forme d'offres d'emploi sur papier la plus puissante de la presse française.

Ils ne partagent plus le même ­actionnaire mais unissent leurs forces. Le Figaro et L'Express lanceront le 12 mars un supplément commun consacré aux offres d'emploi. Baptisé Réussir, il paraîtra le lundi dans Le Figaro et le jeudi dans L'Express. Autrefois unis par un même propriétaire, Serge Dassault, les deux groupes sont toujours associés dans des sociétés communes, la régie Zefir Web, Zefir International et Zefir Carrières, toutes trois gérées par Pierre Conte, président de Publiprint (régie publicitaire du Figaro). « Après l'évaporation du marché des offres classées en 2001, on se prépare à une phase porteuse où il va y avoir abondance de candidats par rapport aux postes proposés, particulièrement chez les cadres », explique ce dernier.

Exemple belge

Le groupe Figaro a déjà constitué sur le Web le réseau Adenclassifieds, qui compte 5,6 millions de visiteurs uniques par mois, avec notamment Cadremploi ou encore Keljob, les annonces de formation sur Internet et l'immobilier, ainsi que les annonces de recrutement d'autres titres de presse, quotidiens nationaux (Libération) ou régionaux (Le Progrès, La Voix du Nord, ­LeDauphiné, etc.). Le portail reprendra les annonces de Réussir, tout comme ­lefigaro.fr et ­­ lexpress.­­ fr.

Le supplément, piloté par le directeur général de Zefir Carrières, Guillaume Teilhard de Chardin, est inspiré d'un exemple belge, celui du Soir, qui s'est associé avec un news magazine et un magazine économique pour publier les annonces : l'actionnaire belge du groupe Express-Expansion, Roularta, connaissait bien le sujet. « Nous disposerons d'une puissance équivalente aux journaux gratuits, 800 000 exemplaires pour 3 millions de lecteurs, mais avec un lectorat très CSP + », explique Pierre Conte, qui indique vouloir pratiquer des tarifs « agressifs ».

Envoyer par mail un article

Le Figaro et L'Express réunis pour l'emploi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.