Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bras de fer autour des NMPP entre Lagardère et les éditeurs

15/03/2007 - par Amaury de Rochegonde

L'opérateur des messageries vient de se voir suspendre sa redevance pour aider à la mise en place du plan de modernisation Défi 2010.

Le groupe Lagardère est-il solidaire du plan de redressement des Nouvelles Messageries de la presse parisienne (NMPP) ? C'est la question posée à l'opérateur des messageries, actionnaire à 49 % de l'entreprise, qui vient de se voir suspendre sa redevance lors d'un conseil de gérance réunissant les gérants des coopératives de presse. Il s'ensuit un bras de fer juridique entre les éditeurs et l'opérateur. Les premiers demandent à Lagardère de s'engager dans le plan de modernisation des NMPP, Défi 2010, en renonçant à une somme de 17 millions d'euros, comme il l'avait fait entre 2000 et 2004. Mais Arnaud Lagardère ne l'entend pas de cette oreille. Bien décidé à faire le ménage dans tout investissement non rentable, il propose au mieux de revoir sa redevance sous la forme d'une part fixe de 8,5 millions d'euros et d'une part variable liée aux résultats de l'entreprise. Pas question pour lui de renoncer à toute rémunération au nom d'un plan qui représente un financement de quelque 150 millions d'euros.

Amener l'État à intervenir

Cette crise ouverte n'est pas exempte d'arrière-pensées. Lagardère, d'abord, entretient toujours un savant mystère sur ses intentions réelles. « Ou Hachette SA reste opérateur, ou il partage ce rôle avec un partenaire, ou bien il renonce », estime un représentant du groupe. Les éditeurs, eux, ont intérêt à provoquer des tensions sur le financement du plan afin d'obtenir l'intervention des pouvoirs publics. En effet, en 2005, le gouvernement a diminué de près de 5 millions d'euros son aide à la distribution des quotidiens nationaux, tombée à 8 millions d'euros. Il s'agit donc de faire passer aux principaux candidats à la présidentielle l'idée selon laquelle une réévaluation des aides et un financement par l'État des départs en préretraite s'imposent pour que Lagardère continuent d'assurer son rôle... et que les éditeurs restent solidaires des NMPP et de leurs conditions tarifaires.

Envoyer par mail un article

Bras de fer autour des NMPP entre Lagardère et les éditeurs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.