Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'Obs passe à l'antenne

12/04/2007 - par Delphine Le Goff

L'hebdomadaire, connu pour la qualité de ses plumes et son site Internet, veut devenir un producteur d'images sur le Web via sa chaîne Canalobs.

Enfin, on sait à quoi il ressemble ! ­Delfeil de Ton, plume incontournable du Nouvel ­Observateur, cache jalousement son visage derrière un dessin de Reiser dans les pages du journal. Mais grâce aux Jeudis de ­Delfeil, émission diffusée sur Canal­obs.tv, la nouvelle chaîne Internet de L'Obs, on peut le voir en chair et en os présenter ses coups de coeur littéraires. ­Jérôme Garcin, chef du service culture, anime une émission littéraire intitulée Marque page, tandis que le critique de cinéma François Forestier ­dissèque les films les plus atterrants dans Nanar Story et que le chroniqueur François Reynaert s'amuse, dans ­Reynaert dans le texte, des bizarreries de notre quotidien. « Nos rédacteurs sont des personnages, ce serait dommage de ne pas en profiter ! », explique Michel Labro, codirecteur de la rédaction du Nouvel Observateur. La chaîne a même son émission de télé-réalité : La Vie du journal raconte notamment les péripéties entraînées par la première journée sans tabac dans les locaux de l'hebdomadaire...

50 000 euros pour un studio dernier cri

L'Obs nombril du monde ? Dans le groupe de presse, on attend beaucoup de cette télévision en ligne. « Claude Perdriel, PDG du groupe, considère qu'il est prioritaire de se développer sur l'image », indique Michel Labro. Au contraire de certaines rédactions, où les journalistes rechignent à écrire sur Internet, les équipes du magazine font preuve d'enthousiasme. Pas moins de 60salariés (pour 25 retenus) se sont ainsi portés volontaires pour la formation délivrée par l'agence Capa. Le projet est piloté par deux rédacteurs en chef adjoints, Stéphane Arteta et Malika Elkord. « Les journalistes savent bien que la pratique de l'audiovisuel, tout comme celle d'Internet, offre des possibilités de carrière, commente Louis Dreyfus, directeur général adjoint du groupe Nouvel Observateur. De plus, cela fait longtemps que nous avons pris le virage du bimédia : notre site, lancé en 1999, est le deuxième site d'information en France, avec 1,9 million de visiteurs uniques par mois. Il règne chez nous une conscience claire des enjeux du Web. De nombreux journalistes animent d'ailleurs un blog. »

Pour passer de la presse écrite à l'audiovisuel, les journalistes n'ont qu'un saut de puce à faire. Le spacieux studio TV aux caméras dernier cri jouxte les locaux du magazine, place de la Bourse à Paris. Capa a prodigué ses services pour l'installation de ce studio, qui représente un investissement de 50 000 euros pour l'hebdomadaire. « Finalement, le coût de cette chaîne est assez faible car tout, hormis le montage et la réalisation, se fait en interne », explique Stéphane Arteta. Lorsqu'un journaliste part en reportage, il emporte, en plus de son bloc-notes, une caméra numérique. Mais on ne lui fera aucune remontrance s'il revient sans images. « Quand Sara Daniel est allée au Darfour, la perspective d'emmener une caméra ne l'enchantait pas, raconte Stéphane ­Arteta. Mais elle a fini par se prendre au jeu et est revenue avec des vidéos saisissantes, dont elle a voulu assurer elle-même le montage et le commentaire... L'idée, c'est que les journalistes s'emparent du projet sans pour autant délaisser l'écrit. » Tout travail mérite salaire : ceux qui participent à la chaîne perçoivent un forfait supplémentaire.

Chi va piano, va sano. Pas d'objectif quantitatif pour Canalobs.tv en cette première année : « Nous voulons surtout atteindre, du point de vue de l'image, la qualité journalistique de L'Obs dans sa version papier, pour devenir un fournisseur de contenus », explique Louis Dreyfus. C'est aussi la façon de sortir des frontières de l'écrit sur le Web.

http://tempsreel.nouvelobs.com/videos

Envoyer par mail un article

L'Obs passe à l'antenne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.