Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'angoisse des chaînes avant le 20 Heures

19/04/2007 - par Bruno Fraioli

Les citoyens, qui se sont invités dans la campagne présidentielle, et Internet risquent de jouer les trouble-fête avant la publication des résultats le jour du scrutin.

Il est 20 heures, voici les résultats ! » La petite phrase est immuable à la télévision les soirs ­d'élection. Ce sera encore le cas ­dimanche 22 avril, au soir du premier tour de scrutin de la présidentielle. L'occasion pour les ­chaînes de sortir le grand jeu lors d'une soirée rythmée par l'évolution des résultats, les ­interventions des candidats, les débats entre ­experts et ténors ­politiques. Cette année, deux invités se sont immiscés dans ce concert : le citoyen et ­Internet. Les premiers ont été très sollicités durant la campagne, comme dans l'émission J'ai une ­question à vous poser sur TF1 où ils étaient invités à interviewer les ­différents candidats. Autre exemple : I-Télé leur a laissé la parole dans Le journal de campagne ­quotidien, via des ­vidéos déposées sur le site communautaire Dailymotion.

Rumeurs dès 18 heures

Dimanche 22 avril, les citoyens seront plus ou moins présents selon les chaînes. France 3 a fait le choix de la modernité. Plusieurs fois au cours de la soirée, la chaîne publique entend faire appel à deux groupes de téléspectateurs via Internet et des ­webcams : des citoyens ordinaires et des Français expatriés à l'étranger. Un mur d'images sur le plateau et un système spécialement développé par Cisco permettront de gérer ce nouveau genre de multiplex. « Ils pourront intervenir dans les débats, poser des questions et faire part de leurs commentaires », indique Frédérique-Marie Lamouret, rédactrice en chef à France 3, qui compte aussi sur l'envoi de vidéos par courriel ou téléphonie 3G. « Cela nous permettra de voir les réactions dans les QG de campagne ou à l'étranger, poursuit-elle. Il est clair qu'Internet a fait une intrusion remarquée dans cette campagne. »

La Toile communautaire risque aussi de bouleverser le système. En effet, dimanche, il est fort probable que des blogs ou des sites relaieront avant le seuil ­fatidique de 20 heures des rumeurs et des chiffres concernant les résultats. L'article 52.2 de la loi électorale, modifié en 1985 et 2004, est pourtant clair : « Aucun résultat d'élection [...] ne peut être communiqué au public par la voie de la presse ou par tout moyen de communication au public par voie électronique, en métropole, avant la fermeture du dernier bureau de vote sur le territoire métropolitain. » « Je ne me fais guère d'illusions, confie Jean-Claude Dassier, ­directeur général de LCI. Malgré le bouclage de la salle de ­rédaction et les instructions que j'ai données aux journalistes, il y aura forcément des fuites. Nous ne publierons pas d'information avant 20 heures. Ni LCI ni lci.fr ne violeront la loi. »

Une règle que certains aimeraient voir évoluer. Jean-Marc Morandini, l'animateur spécialiste des médias sur Europe 1 et Direct 8, annonce qu'il ­diffusera sur son blog « des rumeurs » dès 18 heures le jour de l'élection. « La loi est obsolète, affirme-t-il. Des résultats seront disponibles sur des sites basés à l'étranger, et seuls les médias français ne pourront pas les diffuser. » Ce n'est pas cet aspect législatif que les ­patrons de chaînes de télévision aimeraient voir évoluer. « Diffuser des résultats avant la fermeture des bureaux de vote est un risque, d'autant que ces résultats sont susceptibles d'évoluer fortement, estime Valérie ­Lecasble, directrice générale d'I-Télé. En revanche, il est surréaliste de ne plus pouvoir parler des candidats la veille du scrutin, alors que c'est justement le coeur de ­l'actualité. D'une manière générale, il faudra tirer les leçons de cette campagne. » Rendez-vous après les élections ­législatives.

Envoyer par mail un article

L'angoisse des chaînes avant le 20 Heures

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.