Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Six façons de s'imposer sur la Toile

10/05/2007 - par Delphine Le Goff

L'institut d'études Quali Quanti a présenté lors de la Semaine de la presse magazine du SPMI une étude sur les stratégies à succès de la presse sur le Net. Morceaux choisis.

L'hebdo en ligne qui a damé le pion aux quotidiens : www.spiegel.de

Avec 4,1 millions de pages vues par mois, le site de l'hebdo Der Spiegel est leader de l'information outre-Rhin, devant les portails et les quotidiens. Sans que sa diffusion (1,3 million d'exemplaires) n'en soit affectée, au contraire de Bild et Stern qui ont vu leurs ventes souffrir de la mise en ligne de leurs contenus. Le leitmotiv : actualisation toutes les heures et haute ambition éditoriale, avec des prises de position, de la polémique. Le site attire d'ailleurs les meilleures plumes d'Allemagne.

La vidéo intégrée à l'éditorial : www.forbes.com

C'est le numéro un des sites économiques aux États-Unis, avec 17 millions de visiteurs uniques par mois (contre 24 millions pour CNN). Seul 1 % du trafic provient de la reprise d'articles papier. Forbes a investi massivement dans la vidéo, qui est sa locomotive publicitaire : pour visionner un reportage ou une interview, les internautes sont obligés de regarder une publicité en guise de préambule (« pre-roll »).

L'art du contenu participatif : www.jpgmag.com

Le site du bimestriel JPG magazine, consacré à la photo (200 000 exemplaires), est entièrement nourri de contributions d'amateurs. Les annonceurs choisissent des thèmes d'inspiration, comme « Apprivoisez le flou » ou « Ville natale », sur lesquels doivent plancher les internautes pour être publiés dans le magazine et gagner une dotation. Ils sont 45 000 membres à être inscrits sur le site, qui reçoit 150 000 visiteurs uniques par mois. Le nombre de votants est passé de 3 000 à 13 200 en seulement quatre mois.

Miser sur un contenu de niche : www.runnersworld.com

Aux États-Unis, le site de Runner's World, magazine consacré à la course à pied (615 000 exemplaires), est deuxième devant le « pure player » coolrunning.com. Ses revenus ont progressé de 70 % en 2006, avec 900 000visiteurs uniques par mois. C'est le royaume du contenu personnalisé, avec moult newsletters, telle Kicks in the butt (« Coups de pieds au derrière ») qui motive les coureurs avec des citations quotidiennes consacrées à la performance et des conseils personnalisés.

Un éditeur qui crée son audience en pure player : www.condenet.com

Condé Nast a préféré lancer des portails thématiques pure player afin d'aller au-delà des sites de ses magazines : 70 % du trafic sur les sites de l'éditeur n'est pas issu des marques de ses magazines papier. Gastronomy.com fédère ainsi les titres cuisine du groupe et est devenu une marque à part entière, tout comme style.com, qui regroupe les titres mode de l'éditeur, dont Vogue, et accueille 2 millions de visiteurs uniques par mois.

Le nouveau souffle d'un magazine musical : www.nme.com

Dans le marché en déclin de la presse musicale (les mythiques ­Melody Maker et Smash Hits ont mis la clé sous la porte), le site du New Musical Express est l'unique exemple d'une reconversion en ligne réussie. Son audience (1,6 million de visiteurs uniques par mois) est quatre fois supérieure à celle du magazine. Seuls 60 % des internautes proviennent de Grande-Bretagne. NME a développé une multitude d'événements autour de sa marque (concerts, concours de nouveaux ­talents, produits dérivés) et se positionne entre le site de partage et le fanzine.

Envoyer par mail un article

Six façons de s'imposer sur la Toile

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.