Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le petit écran tient salons

07/06/2007 - par Bruno Fraioli

La télévision est à l'honneur à Paris avec deux nouvelles manifestations : le Salon de la télé, plutôt ludique, en juin, et le Festival européen des 4 écrans, plus B to B, en septembre.

La télévision n'aura bientôt plus de secret pour les Franciliens. Deux nouvelles manifestations vont, à leur façon, leur permettre de pénétrer et de mieux connaître cet univers auquel ils consacrent en moyenne près de 4 heures par jour. Le premier est à l'initiative de l'ancien journaliste de M6, Emmanuel Chain, aujourd'hui patron de la société de production Éléphant&Cie. Le Salon de la télé, qui se tiendra du 14 au 17 juin au parc des Expositions de la porte de Versailles, à Paris, vise avant tout le grand public. L'approche y sera particulièrement ludique, précise Hervé du Verne, le directeur du salon et d'Éléphant At Work, la filiale d'Éléphant&Cie spécialisée dans l'audiovisuel d'entreprise : « Il n'existait pas de moment de rencontre entre les différents acteurs de la télévision et le public, affirme-t-il. L'objectif est de montrer la télévision dans toute sa diversité, qu'elle soit de programmes ou de métiers, et de présenter une industrie dynamique et innovante d'un point de vue technique. »

100 000 visiteurs attendus

Les 13 000 m² du salon, doté d'un budget d'environ 2 millions d'euros, seront divisés en espaces thématiques. Par exemple, les quelque 100 000 visiteurs attendus auront la possibilité de voir la télévision du futur, version haute définition ou mobile, découvrir les métiers du secteur et fouiller dans les archives. Des studios reconstitués accueilleront les apprentis présentateurs météo et commentateurs sportifs. « Le salon doit aussi être un événement à forts contenus », souligne Hervé de Verne. Un rôle dévolu à la cinquantaine de personnalités du petit écran, qui ne viendront pas uniquement pour signer des autographes (lire l'encadré), à la dizaine de débats proposés et aux nombreuses avant-premières présentées par les chaînes.

Des débats et des projections, il y en aura également lors du 1er Festival européen des 4 écrans, qui se tiendra du 27 au 29 septembre à la Bibliothèque nationale de France, à Paris, mais ce seront bien les seuls points communs avec le Salon de la télé. L'événement, imaginé et conçu par Hervé Chabalier, le PDG de l'agence Capa, s'inscrit dans une dimension plus professionnelle et internationale. Il sera consacré aux oeuvres audiovisuelles évoquant les faits d'actualité, quel que soit le support utilisé : cinéma, télévision, Internet et téléphonie, d'où sa dénomination des « 4 écrans ». Une compétition opposera une quinzaine de programmes européens de grands reportages, documentaires d'actualité ou dramatiques, et fictions du réel. Deux autres concerneront la minifiction, réalisée par des internautes, et un reportage d'étudiant journaliste destiné au mobile.

« L'objectif est de promouvoir l'image comme outil d'intelligence et de connaissance de notre temps, explique Hervé Chabalier. Dans le même temps, il faut aussi montrer la convergence des médias amorcée par la révolution numérique afin de ne pas être dépassé par elle. » Le festival, accessible aussi au grand public, bénéficie d'un budget de 1,3 million d'euros et recherche encore quelques partenaires. Ticket d'entrée : 50 000 euros.

www.lesalondelatele.com

 www.eurotvfestival.eu

Envoyer par mail un article

Le petit écran tient salons

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.