Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bien entendu, plus rien n'est off

07/06/2007 - par David MEDIONI

Raconter l'envers du spectacle médiatique, voilà l'objectif que se sont fixé de nombreux livres sortis depuis le 6 mai. Dans La Femme fatale (Albin Michel), Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin décrivent l'amateurisme de la campagne de Ségolène Royal. Dans Le Sacre de Nicolas (Le Seuil), Ghislaine Ottenheimer analyse l'habileté de Sarkozy. Dans Une Campagne off (Albin Michel), Daniel Carton, lui, promet que tout ce qu'il a entendu dans cette campagne est dans le livre. Y compris ce fameux « off the record », ces informations que le reporter récolte mais garde pour lui, partage avec d'autres initiés... ou recycle dans des livres.

Succès de librairie

Daniel Carton n'en est pas à son coup d'essai. En 2003, il a publié Bien entendu, c'est off (Albin Michel), dans lequel il raconte par exemple comment Michel Rocard a bataillé en vain pour entrer dans le gouvernement Jospin en 1997. Cette fois, l'auteur fait vivre sa campagne présidentielle. On y apprend que Sarkozy veut « s'occuper personnellement de Jean-François Kahn », le fondateur de Marianne, ou que Royal et Hollande ont des difficultés conjugales. Intéressant ? Peut-être. Juteux ? Sans aucun doute.

Car si ces livres sont des succès de librairie, le off n'existe plus vraiment dans la profession. Nicolas Sarkozy, par exemple, est clair avec les journalistes : « Rien n'est off ». La plupart du temps, les infos off sortent quand même, notamment sur Internet. Du coup, l'interrogation est grande devant ces livres qui promettent de tout dévoiler. Ne surfent-ils pas simplement sur la défiance envers les journalistes et sur la théorie du complot (« On nous cache tout, on ne nous dit rien ») ? Pourquoi dès lors n'utilisent-ils pas cette matière dans les médias qui les emploient ?

Envoyer par mail un article

Bien entendu, plus rien n'est off

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.