Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Yahoo sort son arme anti-Google

07/06/2007 - par Amaury de Rochegonde

Le moteur de recherche vient de lancer en Europe la nouvelle version de sa plate-forme Yahoo Search Marketing, déclinaison de celle opérationnelle aux États-Unis.

Yahoo tiendrait-il enfin sa parade anti-Google ? Le moteur de recherche a annoncé, le 30 mai, le lancement en Europe de sa nouvelle plate-forme de liens sponsorisés et contextuels, déjà opérationnelle aux États-Unis sous le nom de code ­Panama. Présentée comme une nouvelle étape dans la gestion du « search marketing », cette plate-forme affiche davantage d'ergonomie et une ­interface « plus intuitive » pour gérer les campagnes publicitaires.

Il s'agit d'offrir aux annonceurs la garantie qu'ils ne réserveront plus un mot-clé en fonction de leurs seules enchères, mais aussi en ciblant au mieux l'internaute qui les intéresse. L'interface propose ainsi un suivi de l'historique des requêtes, qui permettra de mieux identifier la demande et les besoins du consommateur. « Au lieu de se focaliser sur le buteur, on s'intéressera aux passeurs, aux mots qui ont contribué à faire aboutir la requête, explique Christophe Parcot, directeur général de Yahoo France et vice-président de Yahoo Europe du Sud. Cela permettra à un annonceur de qualifier le mot de façon beaucoup plus riche, tandis que nous augmenterons nos possibilités de transaction. »

Accélérateur de croissance

Yahoo propose aussi un ciblage géographique, une mise en ligne instantanée des campagnes, une visibilité accrue sur l'enchère, la possibilité de tester les annonces, un outil de prévision du trafic et un instrument d'optimisation des dépenses à travers la définition d'un niveau de retour sur investissement. « On passe d'un mille-feuille à de la haute cuisine », assure Christophe Parcot, qui se dit convaincu que son Panama est un accélérateur de croissance face à Google. Avec Ad Words, ce dernier a, il est vrai, une longueur d'avance. Il garantit aux annonceurs de meilleurs taux de retour via une facturation en fonction du nombre de clics sur le lien proposé. En 2006, le bénéfice net de Yahoo a fondu de moitié, à 558 millions d'euros.

Envoyer par mail un article

Yahoo sort son arme anti-Google

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.