Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La double vie des séries

21/06/2007 - par B.F.

Les chaînes « historiques » proposent désormais une rediffusion de leurs séries phares sur les autres chaînes de leur groupe. Au risque de perturber les téléspectateurs.

Cet été, c'est sur France 4 que les détectives de FBI, Portés disparus, qui font déjà les belles soirées de France 2, débarquent. Quitte à chagriner un peu la chaîne dirigée par Philippe Baudillon, qui aurait pu lui assurer une seconde vie à l'antenne. Mais la TNT constitue aujourd'hui une excellente deuxième fenêtre d'exposition pour les programmes des télévisions « historiques ». C'est particulièrement le cas pour les séries américaines, qui passent allègrement d'une chaîne à une autre au sein d'un même groupe. Ainsi, les deux premières saisons de Lost, vues sur TF1, viennent d'être rediffusées par TMC, dont la Une est l'actionnaire principal. De son côté, c'est à sa « petite soeur » W9 que M6 a réservé une rediffusion de sa série phare Prison Break.

« Audiences complémentaires »

Une chaîne ne serait-elle donc plus incarnée par ses personnages de fiction ? En faisant voyager ses séries, ne coure-t-elle pas le risque de semer le trouble chez le téléspectateur, a fortiori si le programme en question est diffusé sur un canal gratuit, comme la TNT ? « Le sujet est sensible, et c'est le comité de programmation qui décide au cas par cas, répond Laurent Storch, directeur des acquisitions de TF1. Nous n'avons pas le recul nécessaire pour en apprécier les ­conséquences. » D'ailleurs, le groupe n'a pas adopté une ligne de conduite unique. Si Lost est reprise sur TMC, Les Experts restent jusqu'à présent en exclusivité sur TF1.

Chez France Télévisions, en revanche, les transferts sont légion car, avant FBI, Portés disparus, Six Feet Under et À la Maison Blanche sont déjà passées de France 2 à France 4. « Une série peut facilement voyager à l'intérieur du groupe, ­affirme Tania Khali, directrice des achats de programmes du groupe public. Il n'y a rien de pénalisant ni de perturbant pour le téléspectateur. Au ­contraire, il s'agit plutôt d'une complémentarité d'audience. » Au final, seul le sort des chaînes de la TNT, comme W9, ne fait pas débat. Celles-ci se réjouissent de profiter de programmes aussi porteurs en termes d'audience.

Envoyer par mail un article

La double vie des séries

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.