Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE FÉMININE

Remous au bord du Léman

30/10/1998

La presse féminine suisse est en pleine ébullition. En un mois, deux nouveaux magazines sont apparus sur le marché. Si la sortie deProfil femme,lancé par un jeune éditeur, Eric Valette, était passée un peu inaperçue, le groupe Ringier a réuni, lui, le Tout-Genève de la communication, de la publicité et des médias au Musée d'art moderne et contemporain de la ville pour la naissance d'Edelweiss. Les deux titres ont le même positionnement: séduire les 80000femmes disposant d'un revenu de plus de 6000francs suisses mensuels (25000FF). Peu avant, en prévision des hostilités, Edipresse s'était empressé de relooker sa maquette deFémina(361000ex.), le seul magazine féminin jusque-là présent en Suisse romande.

Une alternative aux féminins français

Selon les experts médias, l'arrivée de ces deux titres pourrait générer un nouveau volume publicitaire de 3 à 400pages, soit une manne d'environ 12MFF. Encarté le dimanche dans le quotidien populaireLe Matin,Féminaprésente en effet une diffusion trop large et trop peu ciblée vers le haut de gamme pour satisfaire les annonceurs de marques de luxe, qui préféraient donc investir dans des magazines économiques touchant les «top leaders» ou dans les magazines féminins français lus par les Romandes, commeMarie Claire(71000ex.) ouElle(57000 ex.).

Envoyer par mail un article

Remous au bord du Léman

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.