Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'AFP veut toucher le consommateur

28/06/2007 - par Amaury de Rochegonde

L'Agence France-Presse prévoit de lancer aux États-Unis, en codéveloppement avec le japonais Softbank, un site grand public et interactif avec des contenus en anglais.

L'Agence France-Presse (AFP), qui fête cette année le cinquantenaire de son statut, négocie avec l'État un nouveau contrat d'objectifs et de moyens de cinq ans. Au coeur des négociations : la consolidation de son réseau et son développement multimédia, via la vidéo, en France et à l'étranger. Au-delà du texte et de la photo, c'est désormais une production multimédia intégrée, dite native, que l'AFP souhaite pour diffuser des contenus numériques. En ce sens, elle négocie un plan de modernisation informatique de 20 millions d'euros. « Il s'agit, tout en continuant à diffuser une information neutre et objective, de se frayer un chemin vers le consommateur final et d'être présent sur les nouveaux usages », explique Pierre Louette, PDG de l'AFP.

Élargir les pôles d'intérêt

Ainsi, l'agence a développé, avec le groupe japonais de services télécoms et Internet Softbank, un modèle AFP Broadband à destination des portails haut débit qu'elle souhaite étendre en Corée du Sud. « L'AFP est et sera B to B, mais elle développe des expérimentations B to C », explique Pierre Louette. En témoigne aussi le projet « Newzwag », prévu pour la fin de l'année à San Francisco, avec l'appui de Softbank. Il s'agit de créer un site aux États-Unis, financé par la publicité, proposant des contenus de l'agence en anglais et offrant aux internautes la capacité d'interagir. Des blogs de journalistes et d'utilisateurs y seront présents.

Le patron de l'AFP plaide pour l'élargissement des pôles d'intérêt de l'agence : « Il n'est pas dit que nous devions être une agence d'information diplomatique. Nous allons toujours couvrir les poignées de mains des présidents, mais nous devons aussi compléter nos angles de façon à répondre aux besoins des utilisateurs avec le " life style ", la techno ou les modes de vie. » L'AFP, qui réalise un chiffre d'affaires international de 90 millions d'euros (70 millions en France) espère se greffer ainsi sur les nouvelles interactions avec le consommateur (tendance 2.0). Malgré un résultat net de 3 millions d'euros en 2006, du fait de la cession de sa filiale AFX, la rentabilité structurelle de l'Agence n'est pas encore assurée. La production multimédia offre, selon Pierre Louette, de nouveaux débouchés.

Envoyer par mail un article

L'AFP veut toucher le consommateur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.