Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Restriction budgétaire pour I-Télé

05/07/2007 - par A. de R.

La chaîne d'information de Canal + supprime 10 % de ses effectifs pour réaliser 6 millions d'euros d'économies sur son budget.

Une belle image, mais des recettes encore très insuffisantes. C'est le constat qui s'impose à I-Télé après l'annonce, le 29 juin, d'un plan de départs volontaires touchant 14 postes sur 145 salariés, soit 10 % des effectifs. Si la direction de la chaîne assure qu'il n'y aura pas de licenciements secs, son plan donne l'impression de remettre brutalement en phase I-Télé avec ses recettes alors que, en termes d'audience, BFM TV l'a supplantée en mai dernier sur les foyers de la TNT (télévision numérique terrestre). « C'est un accident conjoncturel, répond Valérie Lecasble, directrice générale d'I-Télé. Il y a eu un petit décrochage à cause du débat Bayrou-Royal, mais nous sommes 100 % en ligne avec nos objectifs. »

Étendre les tranches d'info

Selon elle, la chaîne enregistre une progression de 60 % de ses recettes publicitaires en 2007, après les avoir triplées en 2006, à 17 millions d'euros. Son audience, qui s'établit à 0,9 % de part de marché au premier trimestre sur la TNT, selon Médiamétrie, se monte globalement à 10,5 millions de téléspectateurs par semaine. De quoi en faire une « chaîne leader de l'information » malgré la floraison d'antennes plus ou moins concurrentes (LCI, BFM TV, Euronews, France 24, LCP-AN et Public Sénat). Seul problème : avec un budget de 37 millions d'euros, I-Télé va encore perdre 18 millions cette année, après en avoir perdu 20 en 2006. Alors, pourquoi avoir attendu la fin de la saison avant d'économiser 6 millions d'euros ? « Le budget était un héritage, rétorque Valérie Lecasble. On a attendu de voir comment cela se passait cette année. Avec la projection de la régie, nous serons ainsi à l'équilibre en 2009. C'est la garantie de la pérennité et de l'indépendance éditoriale d'I-Télé. » Une façon de tourner le dos à une fusion avec LCI ? En attendant, la chaîne va encore développer ses tranches d'information en créant des sessions entre 12 et 14 heures et entre 22 et 24 heures.

Envoyer par mail un article

Restriction budgétaire pour I-Télé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.