Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Wikipédia recherche des sponsors

12/07/2007 - par Amaury de Rochegonde

Le site aux 8 millions de visiteurs uniques en France se bat pour assurer sa crédibilité auprès des entreprises, qu'il souhaite attirer à lui en tant que mécènes.

Nous avons du mal à gérer la presse », reconnaissait le 20 juin dernier Florence Nibart-Devouard, présidente de la Wikimedia Foundation, au cours d'une intervention à l'Electronic Business Group (EBG). La jeune Clermontoise a encore pu le vérifier le 9 juillet lorsque Libération a révélé, à partir d'une étude fouillée d'étudiants du master de journalisme de Sciences Po menée sous la direction de Pierre Assouline, que « Wikipédia se trompe à tous vents ». L'étude mettait notamment en cause les conclusions de l'enquête de Nature en 2005 qui, en comparant les articles scientifiques du site à ceux de l'Encyclopedia Britannica, tendait à démontrer qu'il y avait à peine plus d'erreurs dans Wikipédia. « La différence, soulignait Florence ­Nibart-Devouard, c'est que lorsqu'il y a trois erreurs, on se plaint à la Britannica alors que lorsqu'il y a quatre erreurs dans Wikipédia, on peut les corriger ­immédiatement. »

Charges croissantes

Cette polémique intervient alors que le site, qui fédère chaque mois 8 millions de visiteurs uniques en France, cherche à diversifier ses sources de financement. Wikipédia se refuse en effet à toute publicité, en raison de l'opposition de sa communauté de rédacteurs, auteurs de 524 000 articles. « La publicité risquerait de faire partir la communauté et de nous faire perdre notre statut d'organisation à but non lucratif », souligne la présidente de la fondation, pour qui le succès du site est dû en grande partie à « l'idée de devenir acteur et non d'accepter passivement ce qu'on nous sert ». Reste à assurer le financement du serveur, qui aspire déjà la moitié du budget de la fondation (4 millions de dollars, soit 3 millions d'euros). Pour l'heure, 90 % des revenus proviennent de dons et une majorité de ces derniers émanent de simples citoyens (20 euros en moyenne).

Pour absorber le trafic et le coût croissant de la bande passante, la fondation, qui emploie dix salariés, s'ouvre donc à l'appui d'entreprises mécènes, qu'elles soient identifiées, comme Virgin, ou non. « Wikimédia recherche des sponsors », a lancé Florence Nibart-Devouard, en révélant au passage que Wikipédia avait longtemps été financée grâce au portail érotique ­Bomis.­com créé par son fondateur, Jimmy Wales. « Aujourd'hui, a-t-elle souligné, nous ne sommes plus financés par la pornographie mais à 70 % par les Américains. » Le site souhaite aussi développer ses accords commerciaux avec des entreprises. Il fournit déjà des contenus à Ebay via des fils RSS.

Envoyer par mail un article

Wikipédia recherche des sponsors

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies