Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ne l'appelez plus jamais Noos

06/09/2007 - par Amaury de Rochegonde

Numericable se démène sur tous les fronts. Unique acteur du câble en France, il compte mettre à profit son réseau de fibre optique pour concurrencer l'ADSL.

Nouveau logo, nouvelle campagne signée Leo Burnett... Numericable se cherche une image. « Nous dynamisons et rajeunissons le câble, souligne Olivier Gérolami, directeur opérationnel du câblo-­opérateur, qui reconnaît volontiers devoir lutter ­contre des idées reçues : compliqué, cher, difficile d'accès, avec une technologie vieillissante. » Une énumération à laquelle on pourrait ajouter les faiblesses du service client qui ont longtemps ­altéré l'image de Noos, que ­Numericable a racheté en juillet 2006.

Désormais seul opérateur du marché, le distributeur lutte sur deux fronts. D'abord, la relation client. Les réclamations des abonnés via l'assistance téléphonique ont reculé de 60 % entre janvier et juillet, et le temps d'attente y est passé de sept à moins d'une minute. Ensuite, le commercial. Une vaste offensive a été lancée, qui passe par un doublement du nombre de boutiques et des offres « triple play » à 29,90 euros (ou à 49,90 euros avec le bouquet TV élargi). Après un plan social qui a conduit à 832 suppressions d'emplois, Numericable met l'accent sur ses recrutements et la réorganisation de sa force de vente.

Mais c'est surtout sur le très haut débit que le câblo-opérateur entend faire la différence. « Nous sommes et ­demeurons de très loin le leader de la fibre optique », martèle Olivier Gérolami alors que, à la suite d'Orange et de Neuf Cegetel, Free a annoncé la semaine dernière le lancement d'une offre à 100 mégabits au prix de l'ADSL (29,90 euros).

Grandes ambitions

Il est vrai que le câble a l'avantage de fédérer 1,1 million de prises raccordables en fibre optique, ce qui permet d'envisager une montée en puissance à 5 millions de foyers en 2008. Pour l'heure, Numericable ne compte que « quelques milliers » d'abonnés à son offre à 100 mégabits. Mais cette dernière se révèle précieuse avec la consommation simultanée de TV, Internet et téléphone. D'autant que le câblo-opérateur entend créer une offre « quadruple play » début 2008 en devenant opérateur de téléphonie mobile virtuel aux côtés de Bouygues Telecom.

Fort d'une position de monopole, Numericable peut ainsi nourrir de grandes ambitions. Son offre, qui compte quatre chaînes en haute définition (NRJ12, Arte, National Geographic et Luxe TV), sera ainsi complétée en septembre par une chaîne de sport diffusant les matchs de la Ligue 2. Un service de vidéo à la demande, avec plus de 1 000 programmes, suivra avant la fin de l'année.

Envoyer par mail un article

Ne l'appelez plus jamais Noos

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.