Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les news toujours en état de grâce

06/09/2007 - par Delphine Le Goff

Après avoir bénéficié des élections, les hebdos d'actualité ont continué leur percée en kiosques.

Tout d'abord, balayer une idée reçue : une période électorale ne fait pas forcément les beaux jours de la presse, du moins en matière de diffusion. « Les élections présidentielles de 1995 et 2002 n'avaient pas fait vendre beaucoup plus de news magazines », souligne Éric Matton, directeur exécutif de L'Express. Pourtant, à l'instar des journaux people (qui ont progressé de 14,5 % à l'été 2007 selon l'Association pour la promotion de la presse magazine), on assiste à un regain d'intérêt des lecteurs pour la famille des news, en progression globale de 25 % depuis le début de l'année, que ce soit pour L'Express, Le Nouvel Observateur, Le Point ou encore Marianne.

Le lecteur réclame plus de décryptage

« La reprise des ventes en kiosques a commencé avant la période électorale et s'est prolongée durant tout l'été », constate Louis Dreyfus, directeur général du Nouvel Observateur, qui a réalisé des pointes à +34 % par rapport à l'an passé. Meilleur résultat de l'hebdomadaire cet été : sa une sur ­Cécilia Sarkozy, qui s'est écoulée en kiosques à 117 000 exemplaires. « Les quotidiens ont vu leurs ventes augmenter de 1 à 5 %, quand les news affichent des progressions à deux chiffres !, insiste Louis Dreyfus. Les lecteurs trouvent dans le format news un rythme qui leur convient, une complémentarité avec la prolifération des médias en continu. »

Le renouvellement de la classe politique a régénéré l'intérêt des Français : « Les lecteurs, et c'est nouveau, sont désormais friands de décryptage », estime Éric Matton, qui annonce pour L'Express un mois de juin en hausse de 40 % par rapport à l'an dernier et une déclaration sur l'honneur intermédiaire à l'OJD de 440 000 exemplaires, avec des pics de vente sur les couvertures « Ségolène : les blessures secrètes » ou « Enquête au coeur de l'Élysée ». « Nous avons retrouvé des niveaux de progression équivalents à ceux de 2000-2001, souligne Éric Matton. Cela nous permet d'avoir une économie saine, fondée à 50 % sur la diffusion et à 50 % sur la publicité. »

Envoyer par mail un article

Les news toujours en état de grâce

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.