Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les FM jouent leur partition sur le Web

04/10/2007 - par Muriel Signouret

Webradio, partenariat ou site communautaire : les stations musicales développent chacune une stratégie différente pour investir la sphère numérique.

La radio, c'est leur domaine, mais Internet l'est moins. Pour investir ce dernier, les stations musicales ont donc chacune leur recette. RFM et Europe 2 (groupe Lagardère Active) privilégient les webradios. Selon Christophe Sabot, directeur général en charge du pôle Musique, « elles sont un complément pour nourrir la marque ». RFM compte trois webradios et Europe 2, qui en propose six, devrait en compter deux autres (hard rock et metal). Une stratégie qui n'empêche pas le groupe de nourrir d'autres ambitions. Didier Quillot, son président, a indiqué vouloir devenir « éditeur et producteur de contenus sur plusieurs supports », à l'instar de ce qui se fait avec MCM Top, véritable laboratoire de Lagardère Active sur le Web. Le groupe NRJ (actuellement 21 webradios) réfléchit aussi à une présence plus forte sur la Toile, et s'apprête notamment à lancer un site communautaire d'ici à la fin de l'année.

Des accords exclusifs

En revanche, le groupe RTL continue de bouder les webradios que Jérôme Fouqueray, le directeur général de RTL2 et de Fun radio, considère comme « des produits dérivés qui appauvrissent le produit original ». Sans compter qu'elles ne généreraient pas d'audience significative, selon lui. « Nous consacrons nos investissements au flux radio, ce qui nous distingue de nos concurrents, et nous comptons bien poursuivre cette stratégie », souligne-t-il. Le développement dans la sphère numérique se fait donc via des partenariats avec des portails Internet. RTL2 et Fun Radio ont ainsi conclu un accord exclusif avec Itunes qui permet aux internautes d'accéder à des pages habillées aux couleurs des stations et de télécharger 100 000 titres proposés dans des playlists. Avec le site communautaire My Space, la station « soul&dance » envisage de « développer des contenus numériques communs en ligne, audio et vidéo ».

Envoyer par mail un article

Les FM jouent leur partition sur le Web

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.