Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Yahoo connaît vos goûts

11/10/2007 - par Amaury de Rochegonde

Après les États-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, la France est le quatrième marché où le portail expérimente le ciblage comportemental.

Le comportement de l'internaute n'a plus de secret pour Yahoo... quand il fréquente Yahoo. Le 3 octobre, le géant américain a lancé sur le marché français un ciblage comportemental de façon à permettre à un annonceur de toucher des visiteurs ayant manifesté de l'intérêt pour ce qu'il vend. Pour peu qu'il consulte une page du portail, tape un mot-clé sur le moteur de recherche ou, mieux, clique sur une bannière de Yahoo, l'internaute est répertorié dans un ou plusieurs des quarante-trois « profils d'intérêt ».

« Nous vendons une offre médias garantie, souligne Brigitte Cantaloube, directrice commerciale. Cela permet de planifier des actions marketing ciblées. » Le recours à une publicité ainsi personnalisée accroît en effet sensiblement la performance des campagnes puisque, selon Brigitte Cantaloube, le taux de clics sur une bannière peut alors être multiplié par deux à cinq.

Rémunération à l'audience

Les données recueillies sont conservées pendant treize mois, de façon à posséder un historique du comportement de l'internaute tenant compte de la saisonnalité. Exemple : vous ne vous intéressez qu'aux voitures mais, au moment de la Saint-Valentin, vous voilà soudain pris de passion pour les fleurs ! Un mois est consacré à l'analyse de ces données qui, insiste-t-on chez Yahoo, ne sont en rien personnelles. Suivant la nature du renseignement recherché et la fréquence de sa requête, le visiteur intègre un type de comportement qui peut, bien sûr, varier dans le temps.

De quoi ringardiser le ciblage sociodémographique traditionnel et la publicité contextuelle ? Aux États-Unis, trois ans après son introduction, le ciblage comportemental génère déjà plus du quart des revenus médias de Yahoo. « Nous avons eu de très bons résultats en France sur nos tests », observe Brigitte Cantaloube. Seul regret possible pour l'annonceur : la rémunération se fait au coût pour mille et non au taux de clics. Autrement dit à l'audience et non à l'efficacité. Yahoo est bien un média.

Envoyer par mail un article

Yahoo connaît vos goûts

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.