Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tous reporters !

11/10/2007 - par David MEDIONI

Site d'un nouveau genre, Street Reporters allie amateurisme et professionnalisme pour séduire les 15-25 ans.

Streetreporters.­­net est une sorte d'ovni du Web. À mi-chemin entre ­Rue89.­com et Agoravox, ce site ne ressemble en fait à rien d'existant. Ouverte le 14 juillet dernier, la version bêta se veut un journal en ligne générationnel et participatif. Le principe est assez simple : faire devenir les internautes « street reporters » [reporters de rue] et créer ainsi une communauté. Après deux mois d'existence, l'équipe compte 4 permanents, 27 « street reporters actifs » et 250membres enregistrés dans la communauté. Street Reporters donne la possibilité à l'internaute de proposer des sujets, et surtout de les réaliser lui-même.

Un journaliste amateur est-il capable de monter des vidéos et de construire des reportages ? « N'importe qui peut faire un reportage, assurent en choeur les deux fondateurs du site, Bernard Abouaf et Johan Weisz. Nous, journalistes professionnels, sommes justement là pour aider les internautes à angler leurs sujets, leur ­apprendre à utiliser les caméras numériques, à monter leurs images et enfin à vérifier les informations. »

Donner le goût de l'actu aux jeunes

Allier le professionnalisme et le regard « décalé et nouveau » d'un internaute, voilà donc le pari de Street Reporters. D'ailleurs, Bernard Abouaf, quarante ans, est directeur d'une radio à Paris, et Johan Weisz, fraîchement diplômé de l'Essec, a travaillé pour Radio Shalom avant de publier OPA sur les juifs de France (Grasset) en collaboration avec Cécilia Gabizon, grand reporter au Figaro. Le site a élu domicile au coeur du VIe arrondissement de Paris, rue Mazarine, dans un appartement prêté par Patrick Weil, chercheur renommé et spécialiste de l'immigration. De quoi s'assurer un bon réseau et une crédibilité vis-à-vis de la profession.

La deuxième originalité de Street Reporters repose sur la communauté et l'évaluation des articles et des reportages par les membres de cette dernière. « Cette évaluation est cruciale pour savoir ce qu'attendent nos lecteurs. Nous élaborons notre contenu avec eux. Pas comme les médias traditionnels, dont les modes de fonctionnement sont dépassés », estime Johan Weisz. Du coup, la une de Street Reporters passe des Fatals Picards en concert à La Cigale à l'explication de la crise boursière, avec un détour par l'élection présidentielle au Liban et la sortie du film de Jan Kounen 99F. Une sorte de mélange d'info et de divertissement.

Johan Weisz et Bernard Abouaf assurent que le site permet à des jeunes non informés de venir à l'actualité. « Nous voulons être le rendez-vous d'une génération : les 15-25 ans », précise Bernard Abouaf. Et de poursuivre : « Il est injuste de dire que nous ne sortons pas d'infos : nous avons été les premiers à titrer que l'élection présidentielle au Liban n'aurait pas lieu. » Certes... mais pour l'heure pas de scoops comme celui de Rue 89 sur l'abstention de Cécilia Sarkozy au second tour de l'élection présidentielle, qui permettrait à Street Reporters de parfaire sa légitimité auprès des journalistes.

Quoi qu'il en soit, le cocktail séduit sur la Toile. Avec environ 2 500 visiteurs uniques chaque jour sans aucun plan médias, Street Reporters a réussi un bon départ et vise les 10 000 visiteurs quotidiens d'ici à la fin de l'année 2007. Côté financier, les fondateurs (Bernard Abouaf, Johan Weisz, Cécilia Gabizon et Patrick Weil) ont investi 14 000 euros. La SARL se transformera dès novembre en SAS grâce à l'arrivée de « business angels ». Enfin, l'équipe utilise son savoir-faire pour répondre à des commandes institutionnelles, comme le DVD de présentation de l'université d'Évry, qui lui assurent une petite assise financière.

www.streetreporters.net

Envoyer par mail un article

Tous reporters !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies