Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tele7.fr, l'envers de la télé

25/10/2007 - par Delphine Le Goff

Télé 7 jours essaie de séduire les jeunes sur Internet en mettant l'accent sur les coulisses des chaînes. Avant, en novembre prochain, la vidéo à la demande.

L'idée est de Thierry Ardisson, vétéran de la petite lucarne s'il en est. C'est bien à l'animateur, intronisé conseiller de Didier Quillot, patron de Lagardère Active, que l'on doit la déclaration d'intention du nouveau site Web de Télé 7 jours, tele7.fr. Ce portail se présente en effet comme « la télé de la télé ». De fait, dans les reportages diffusés sur le nouveau site de l'hebdomadaire du groupe Lagardère, lancé le 24 octobre, la vision de Jules-Édouard Moustic en reine mère, d'Antoine de Caunes en Elisabeth II et de Laurent Weill en prince de Galles vaut le détour. Tous ont été filmés pour un sujet en avant-première sur la semaine anglaise de Canal +, qui aura lieu du 10 au 16 novembre. Voilà le genre d'exclusivité que tele7.fr ambitionne de donner aux internautes. « Nous allons montrer sur le site une partie du making-of d'Ali Baba et les quarante voleurs, le téléfilm avec Gérard Jugnot diffusé sur TF1 le 29 octobre, tout comme nous essaierons de montrer des images de Guerre et Paix, sur France 2 prochainement », annonce Thierry Moreau, directeur de la rédaction de Télé 7 jours.

Il y a un an et demi, Télé 7 jours repensait son contenu « papier » : moins de télé-réalité, un contenu plus familial et moderne à la fois. La quadrature du cercle ? Le pari a été réussi, semble-t-il. « Aujourd'hui, nous faisons aussi bien des unes sur la Star Ac que sur Corinne Touzet ! », fait remarquer Thierry Moreau, qui précise que les abonnements ont progressé de 2 % pour l'année écoulée. La chute de la diffusion, provoquée notamment par l'apparition des quinzomadaires en 2004, semble en passe d'être définitivement enrayée, avec une diffusion France payée de 1 600 931exemplaires et un prochain OJD qui promet d'être « étale ou positif », selon son directeur de la rédaction.

Reste à attirer les plus jeunes grâce à cette « télé de la télé ». La mise en abyme se veut d'autant plus évidente qu'on parlera sur le site de l'envers du miroir, des coulisses de la petite boîte noire. Avec un invité de choix : Jean-Marc Morandini, qui a accepté un partenariat. « Jean-Marc est très soucieux de son indépendance, mais il a envie de se déployer sur d'autres supports », précise Thierry Moreau. C'est que le grand public est friand de secrets de fabrication. « Les lecteurs adorent connaître les audiences des programmes, le match des chaînes les passionne », ajoute Thierry Moreau.

« Un carrefour renvoyant aux chaînes »

Cela suffira-t-il à conquérir une population de plus en plus volatile, qui comme chacun sait se détourne de la télévision pour Internet ? En novembre prochain, date de la sortie de la « version deux » du site, une carte maîtresse sera abattue : « Nous proposerons alors une plate-forme de vidéo à la demande, un carrefour renvoyant aux chaînes, souligne Arnaud Morisse, rédacteur en chef de tele7.fr. Nous garderons aussi un oeil sur Joost, la télé gratuite sur Internet créée par les fondateurs de Kazaa et de Skype, qui va diffuser des programmes francophones. »

Les ambitions du groupe Lagardère pour ­tele7.­fr sont importantes : 1 million de visiteurs uniques, contre 150 000 actuellement. On se dit qu'avec une diffusion papier de plus de 1,5 million d'exemplaires, cela devrait être une formalité. Mais pas forcément. « La grande difficulté du Net, c'est que la corrélation entre la puissance d'une marque hors et en ligne est faible, remarque Frédéric Bartoli, directeur de Lagardère Digital France. Lorsqu'on crée un site, il s'agit de totalement repenser une marque média, quasiment de repartir de zéro. » En gardant quand même quelques fondamentaux : « Le site s'adresse à ceux qui aiment la télé, de TF1 à M6, sans discrimination, dans la tradition de Télé 7 jours », résume Arnaud Morisse.

www.tele7.fr

Envoyer par mail un article

Tele7.fr, l'envers de la télé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.