Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Vivolta ou l'art de vivre après 45 ans

15/11/2007 - par Bruno Fraioli

La télévision lancée le 10 décembre par Philippe Gildas ne se présente pas comme un programme destiné aux seniors, mais comme une chaîne thématique sur l'art de vivre.

Surtout, ne confondez pas ­Vivolta, qui sera lancée le 10 décembre, avec une télévision pour seniors. « C'est une chaîne générationnelle visant les 45-65 ans et le raccourci est facile, reconnaît Gaspard de Chavagnac, directeur général de Vivolta. Mais nous fonctionnons dans une logique d'état d'esprit et de centres d'intérêt, et non d'âge. » Pour son créateur, Philippe Gildas, Vivolta est « la chaîne de l'art de vivre ». À ce titre, la moitié de sa grille est constituée de magazines. « Ils parleront cuisine, décoration, jardinage, mais aussi bien-être, patrimoine ou temps libre et seront très orientés vie pratique », poursuit Gaspard de Chavagnac. Outre Philippe Gildas, qui animera le principal rendez-vous quotidien, Vivolta sera incarnée par des figures du petit écran : Jérôme Bonaldi, Vincent Ferniot, Marie-Ange Nardi, Jean-Pierre Gaillard, etc.

Originellement baptisé Télé Vista, le projet a mis dix ans à se construire. Le nom initial a été abandonné car, selon la chaîne, « il est maintenant trop préempté dans l'univers des nouvelles technologies par Microsoft », qui a baptisé Vista son dernier système d'exploitation.

Équilibre prévu en 2010

Dotée d'un budget annuel d'environ 10 millions d'euros, Vivolta est contrôlée à 56 % par Philippe Gildas et Gaspard de Chavagnac. Le solde est entre les mains de fonds d'investissements : A + Finances (environ 20 %), Altice (environ 10 %) et Anderson Global (environ 10 %).

La chaîne devrait être à l'équilibre en 2010, grâce aux recettes publicitaires et aux redevances. La régie a été confiée à M6 Publicité, qui commercialisera aussi le site Web. « Vivolta présentera également une offre de contenus bimédias grâce à un site Internet communautaire décliné par thèmes, et qui proposera la vente de produits et services », indique Gaspard de Chavagnac. Le directeur général aurait par ailleurs obtenu de Canalsat une garantie de rémunération sur trois ans.

Envoyer par mail un article

Vivolta ou l'art de vivre après 45 ans

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.