Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Pas de scénario de grève au planning des auteurs français

15/11/2007 - par Marie Maudieu et Bruno Fraioli

Une grève des scénaristes et auteurs identique à celle qui perturbe la télévision américaine est peu probable en France, car les systèmes sont très différents.

Depuis le 5 novembre, scénaristes et auteurs américains sont en grève. Le conflit porte notamment sur des questions de rémunération liées à la généralisation des nouveaux canaux de diffusion des oeuvres : DVD, Internet et téléphones mobiles. Du coup, les téléspectateurs doivent se contenter de rediffusions en lieu et place de leurs habituels feuilletons, séries et talk-shows. En 1988, un ­conflit similaire avait duré près de cinq mois... et coûté 500 millions de dollars aux studios américains.

Ni pool, ni temps réel

En France, les conséquences de cette grève devraient être limitées, même si elle s'installe dans la durée. La quasi-totalité des séries américaines sont diffusées avec un an de décalage. Toutefois, TF1 et M6 risquent de voir leurs plus récentes initiatives pénalisées : TF1 propose en effet les épisodes de Heroes en vidéo à la demande 24 heures après leur diffusion aux États-Unis, et M6 ceux de Prison Break avec seulement quelques semaines de décalage.

Le mouvement ne devrait guère avoir non plus de répercussions sur les séries françaises et les talk-shows. Les méthodes de travail hexagonales sont différentes des pratiques hollywoodiennes. Ici, exception faite du feuilleton quotidien de France 3 Plus belle la vie, les scénaristes et auteurs ne travaillent ni en pool ni en quasi-temps réel.

« En France, les scénaristes sont régis par le droit d'auteur, alors que leurs homologues américains sont liés par des contrats de travail avec les studios », explique Pascal Rogard, délégué général de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, qui assure la gestion collective des droits des scénaristes, rémunérés au prorata d'un pourcentage sur le chiffre d'affaires des chaînes. Au passage, les scénaristes français en profitent pour signaler qu'ils estiment quand même être insuffisamment intéressés...

Envoyer par mail un article

Pas de scénario de grève au planning des auteurs français

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.