Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Prometis tente sa chance en Bourse

06/12/2007 - par Amaury de Rochegonde

Cet éditeur compte s'introduire sur le Marché libre en décembre. Il veut tripler son chiffre d'affaires d'ici à 2010 en connectant les fonctions « supports » de l'entreprise.

L'avenir de la presse B to B est-elle sur le papier ou sur le Net ? ­Grégoire Cusin-Berche, un jeune entrepreneur de trente-six ans, a tranché la question. Sa société Prometis, qui réalise 2,3 millions d'euros de chiffre d'affaires et 100 000 euros de résultat d'exploitation en 2007, entreprend de se développer sur le Web auprès de cibles communautaires qu'il appelle « les chevilles ouvrières de l'entreprise » : comptables, salariés des services ressources humaines, techniciens, commerciaux, etc. Des cibles bac + 2 ou bac + 3 qui souffrent en général d'un manque de reconnaissance et sont friandes des ­interventions, trucs ou astuces de ­métier de leurs collègues.

Augmentation de capital

Pour ce faire, cet ingénieur de formation a donc créé les sites Super-RH.com et Super-comptable.­com, qui apportent des contenus, des bases de données et surtout un espace participatif aux professions concernées. L'objectif est de développer un groupe éditeur de portails communautaires sur des métiers intermédiaires, financé à parité par des offres d'emplois et des ressources publicitaires.

Prometis compte à son actif Office Mag, un magazine issu de la fusion d'Assistante plus et d'Office News, diffusé à 9 000 exemplaires (et à 150 000exemplaires pour sa version électronique), ainsi que Super-secrétaire.com, qui compte 320 000 membres. Sans compter le salon Assist' Expo, en avril, qui a réalisé 600 000 euros de chiffre d'affaires en 2007 avec 17 000 visiteurs sur deux jours.

L'objectif est d'assurer l'essor de la société sur le Web auprès de « métiers supports de l'entreprise » via une augmentation de capital de 1,2 million d'euros. 70 % de cette somme devrait être levée en Bourse avant Noël, sur le Marché libre de Paris ou auprès de fonds d'investissement.

Envoyer par mail un article

Prometis tente sa chance en Bourse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.