Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

France Télévisions prévoit une séance de rattrapage sur Orange

10/01/2008 - par Amaury de Rochegonde

France Télévisions va essayer de lancer dès fin janvier sur les réseaux fixe et mobile d'Orange son service de télévision de rattrapage, dit Rewind TV.

L'avis, attendu cette semaine, du Conseil supérieur de l'audiovisuel et de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes va-t-il remettre en cause le projet de Rewind TV, cette télé de rattrapage des émissions de France Télévisions, proposée gratuitement sur Orange sept à trente jours après diffusion ? Laurent Souloumiac, directeur général de France Télévisions interactive, s'inscrit en faux : « Cet avis donnera lieu à une décision du Conseil de la concurrence en mars, indique-t-il. En attendant, le projet Rewind TV n'est pas suspendu. Nous essayons de lancer le service au plus tôt à la fin janvier, en procédant aux achats de droits restants auprès des producteurs. Si la décision est ensuite négative et suspensive, nous arrêterons et ferons appel. » Le Conseil de la concurrence devra en effet se prononcer sur la plainte déposée le 8 octobre par l'Association des opérateurs alternatifs (SFR, Bouygues Telecom, Neuf Cegetel, etc.) contre « le partenariat exclusif pluriannuel » annoncé en juillet 2007 entre Orange et France Télévisions.

Tout sauf les films

La position d'Orange est d'autant plus avantageuse que le groupe de ­télécoms est à la fois présent sur Internet et le mobile. Si France Télévisions en attend un accès multiple et délinéarisé à l'ADSL, la télévision sur IP ou le téléphone portable, il ne bénéficie en retour d'aucune faveur ou exclusivité. Orange peut ainsi passer des accords de « catch-up TV » avec d'autres chaînes et ce sera la régie de l'opérateur télécoms qui commercialisera le service. En retour, France Télévisions revend à Orange entre 2 et 3 millions d'euros les droits achetés de gré à gré auprès des producteurs. On y retrouvera des miniséries comme Guerre et Paix, le feuilleton Plus belle la vie ou des émissions de flux. Le groupe travaille aussi à des accords avec les studios américains sur Cold Case, FBI Portés disparus, ­Closer ou Urgences. L'offre proposera en streaming tous les programmes diffusés entre 18 heures et minuit sur France Télévisions, à l'exception des films. Les informations seront, elles, non ­exclusives.

Envoyer par mail un article

France Télévisions prévoit une séance de rattrapage sur Orange

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.