Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Numericable se branche sur le très haut débit

17/01/2008 - par Amaury de Rochegonde

Le câblo-opérateur affirme être dans son plan de marche après avoir converti deux millions de prises à la fibre optique. Il engrange plusieurs dizaines de milliers d'abonnés par mois au très haut débit.

C'était un peu l'opération de la dernière chance pour Numericable. Après avoir connu une crise sans précédent il y a un an, avec quelque trois cents courriers de réclamation par semaine et sept minutes de temps d'attente moyen sur sa hot line, l'ex-Noos affirme que la situation est « sous contrôle » depuis la fin juin. La qualité de service est désormais déclarée presque optimale avec un temps d'attente ramené à une minute et moins de vingt courriers par semaine depuis la fin du second semestre.

Seul bémol : « Les effets de l'image durent plus longtemps que les faits, constate Arnaud Polaillon, secrétaire général de l'opérateur du câble. L'image négative s'est complètement transformée, mais il faut le temps d'installer la notoriété de Numericable dans la tête du client. Nous enregistrons des taux de progression moins forts dans les zones anciennement dépendantes de Noos. » Pour remédier à cette situation, l'entreprise a multiplié les investissements en communication et en marketing direct tout en ouvrant soixante-dix boutiques au second semestre 2007.

Avec l'arrivée, en décembre, du fonds d'investissement Carlyle pour une somme estimée à un milliard d'euros et 35 % du capital, Numericable voit une validation de sa crédibilité commerciale. L'opérateur peut se targuer d'avoir installé, comme prévu, deux millions de prises raccordables à la fibre optique à la fin 2007 et affirme être « dans son plan de marche » pour faire migrer la moitié de son parc d'abonnés (9,3 millions) à la fin 2008.

Une offre « quadruple play »avec Bouygues Telecom

C'est désormais « plusieurs dizaines de milliers de modems » permettant de se connecter au très haut débit qui s'écoulent chaque mois. Et, avec eux, les promesses d'une offre à 100 mégabits avec huit chaînes haute définition (HD) - le double en 2008 -, la souplesse d'une connexion Wifi ou encore de la VOD (vidéo à la demande) généralisée dès cette année. Dans le déploiement de cette technologie, 250 millions d'euros annuels sont investis.

De quoi creuser la distance avec ses concurrents ? Numericable a l'avantage de disposer de fourreaux pour son câble et n'a plus qu'à relier la fibre à son réseau. Un atout compétitif puisque, selon l'Idate, il est dix fois moins coûteux de poser de la fibre à partir d'une infrastructure existante que de créer un réseau ex nihilo. L'opérateur songe même à céder sa capacité excédentaire en fibre à des opérateurs tiers, ce qui constituerait une source de revenus supplémentaires non négligeable. Prochaines étapes : un passage au tout-HD à la fin du second semestre et le lancement d'une offre « quadruple play » - Internet, TV, téléphone fixe et mobile - avec Bouygues Telecom « entre février et avril ».

Envoyer par mail un article

Numericable se branche sur le très haut débit

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.