Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Libé se convertit aux plus-produits

17/01/2008 - par M.S.

La direction du quotidien vise l'équilibre pour 2008. Pour ce faire, elle compte notamment sur une collection de road-movies en DVD, en vente depuis le 12 janvier.

Mieux vaut tard que jamais. Après Le Figaro et Le Monde, qui n'ont pas caché avoir ­engrangé de coquettes sommes grâce aux CD, DVD et autres livres vendus avec leur journal, c'est au tour de Libération de tenter sa chance. Le Monde a par exemple calculé que les plus-produits avaient contribué pour 3 millions d'euros au chiffre d'affaires du quotidien en 2007. Au Figaro, la direction se réjouit de l'impact sur les ventes au numéro : « La série des bandes dessinées de Tintin a fait augmenter nos ventes de 15 % », affirme Francis Morel, le directeur général.

L'équilibre pour cette année

Dès le 12 janvier, Libération inaugurera une série de dix DVD de road-movies, vendus 6,40 euros (7,60 euros avec le quotidien). L'investissement de départ est faible - 20 000 euros - et, d'après la direction, il suffit d'écouler 40 % des 30 000 exemplaires mis en vente pour atteindre le point d'équilibre. Laurent Joffrin, PDG de Libération, reste toutefois prudent. « Le marché tend à se tasser », concède-t-il.

Si elle fonctionne, cette stratégie pourrait se décliner avec d'autres supports, comme les bandes dessinées à l'occasion du festival d'Angoulême, ou les livres. Cette manne viendrait à point nommé pour renforcer la ­situation financière du journal, qui reste fragile malgré une recapitalisation des actionnaires à hauteur de 15 millions d'euros.

Arrivée il y a un an, la nouvelle équipe a réussi à maîtriser le déficit, qui est passé de 13 à 3 millions d'euros entre 2006 et 2007, pour un chiffre d'affaires de 54 millions d'euros. Ce qui incite à penser que l'équilibre sera atteint en 2008. Reste que Laurent Joffrin entend bien poursuivre ses investissements, notamment sur Internet, qui n'ont rapporté que 2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007.

Envoyer par mail un article

Libé se convertit aux plus-produits

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.