Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les stations changent de disque

07/02/2008 - par Muriel Signouret

Dans un contexte de baisse de la diffusion musicale sur les ondes, l'électro-dance reste tendance et la variété française connaît un regain de vitalité.

Quid de la musique sur les radios en 2008 ? Même si le président d'Universal Music, Pascal Nègre, prévoit « l'arrivée du printemps » pour les maisons de disques après de longues années de rudesse hivernale, le secteur risque de pâtir indirectement de la hausse de la rémunération équitable. En effet, pour compenser l'augmentation de cette redevance, les radios privées ont menacé de réduire la part de la musique sur leur antenne. « C'est une inquiétude forte », soutient Ali Mouhoub, directeur général adjoint de Yacast, qui constate déjà une légère érosion en 2007 (- 0,8 % par rapport à 2006). Frédéric Pau, directeur des programmes de NRJ, a ainsi lancé un « pré­morning » entre 3h et 6h du matin, à la place de la plage musicale... « Cela fait longtemps que je voulais le faire », plaide-t-il.

De nouvelles stars : les DJ

Autre facteur d'incertitude : le nombre de titres différents ou de nouveautés dans la programmation a fortement diminué (environ - 10 %) sur les réseaux nationaux. Seules les radios locales de province tirent le marché à la hausse. La part des nouveautés chute de 1,5point, ne représentant plus que 58 % de la diffusion. Sur Ado FM, cet indicateur recule même de 10 points, tandis que Le Mouv' leur consacre 71 % de son antenne (+ 5,5 points).

S'agissant des genres musicaux, la scène dance et électro a la cote. « En deux ans, elle a progressé de 9 %, notamment grâce à la starification de DJ comme Martin Solveig ou David Guetta », ­observe Ali Mouhoub. La variété, le R'n'B et le rock restent stables et se partagent équitablement l'antenne.

Parmi les hits de l'année, P. Diddy, Mika et Christophe Willem arrivent en tête des artistes les plus diffusés sur les ondes. À NRJ, on se félicite du regain de vitalité de la scène française. « Nous donnons de plus en plus de place à cette ­variété française élargie, qui va de Christophe Maé à Superbus en passant par Renan Luce », souligne Frédéric Pau.

Envoyer par mail un article

Les stations changent de disque

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.