Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Point de vue s'est trouvé un roi

06/03/2008 - par Delphine Le Goff

Le magazine des têtes couronnées multiplie les « coups » autour de Nicolas Sarkozy et se refait une réputation dans les médias.

Cette lectrice de Mulhouse se dit un rien déstabilisée. Choquée par « la tournure people que prend le magazine que je lis depuis plus de trente ans », explique-t-elle dans le courrier des lecteurs de Point de vue. Il est vrai que depuis l'élection de ­Nicolas Sarkozy, le titre ne cesse de faire parler de lui. Il a vu ses ventes au numéro bondir de 9 %. Sur les six premiers numéros de l'année, selon l'éditeur, l'hebdomadaire du groupe Roularta affiche une diffusion France payée de 210 000 exemplaires (dont 151 000ventes en kiosques) contre 193 000 sur la même période l'an passé (dont 139 200 en ­kiosques).

Dans les secrets des « reines mères »

« Nous avons souvent eu la main sur des événements d'actualité », lâche ­Colombe Pringle, directrice de la ­rédaction. C'est elle qui a, la première, révélé la romance Nicolas Sarkozy-Carla Bruni (avec L'Express, édité par le même groupe). La journaliste, ancien grand reporter à L'Express, était la seule représentante de la presse people lors des voyages présidentiels, notamment en Inde. « Ma présence ne me paraissait pas du tout incongrue. J'ai suivi de nombreux voyages présidentiels dans les années ­quatre-vingt », raconte-t-elle.

De fait, c'est surtout le président qui dope les ventes du magazine, depuis que les équipes de Point de vue ont décidé de présenter Nicolas Sarkozy, « comme s'il était le roi des Français », dixit le directeur de la publication Sébastien Loison. Une façon de traiter une actualité plus trépidante que celle des têtes couronnées, articulée autour du triptyque mariages-naissances-chrysanthèmes. Quitte à survendre certains sujets, comme avec cette couverture du 13 février titrée « Un bébé à l'Élysée ? », où Colombe Pringle brode de façon énigmatique sur le thème : « Quelqu'un m'a dit que c'était pour bientôt. »

Mais le « véritable coup de génie », selon Léna Lutaud, journaliste au ­Figaro et auteur du livre Les Dessous de la presse people (éd. La Martinière), « c'est d'avoir été la première à interviewer les "reines mères" : Andrée Sarkozy et Marisa Borini, la mère de Carla Bruni. Comme Colombe Pringle est au mieux avec les deux mères, elle aura accès à des scoops, comme une éventuelle grossesse... »

Point de vue pourrait ainsi griller la politesse à des titres pourtant bien en cours auprès de l'Élysée, comme l'hebdomadaire Paris Match. « Les équipes de Point de vue sont très affûtées et sa réputation grandissante va attirer des enquêteurs chevronnés », remarque Léna Lutaud. Prochain carton annoncé : la visite du couple présidentiel, fin mars, à Buckingham Palace, qui devrait réconcilier ancienne et nouvelle école des lecteurs de Point de vue.

Envoyer par mail un article

Point de vue s'est trouvé un roi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies