Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Une étude cross-média en gestation

06/03/2008 - par Amaury de Rochegonde

À l'heure où l'étude Media in Life confirme une consommation numérique des contenus de plus en plus forte, Médiamétrie et Audipresse travaillent sur un projet englobant cinq médias.

L'étude Media in Life 2007 le confirme : les Français de plus de 13 ans sont de plus en plus friands de médias. Avec 41,3 contacts par jour avec un support média ou multimédia, leur consommation s'est encore accrue de 5,8 % par rapport à 2006 et de 12 % sur deux ans. L'explication de cette croissance tient au fait que la pratique plurimédia progresse, sept Français sur dix étant en contact avec au moins trois médias en une journée. Si la télévision et la radio conservent leurs pics d'audience (à l'heure du petit-déjeuner, du déjeuner et après le dîner) les supports numériques comme Internet, le téléphone mobile ou le baladeur numérique permettent aux médias de pénétrer dans la sphère professionnelle, sur le lieu d'études ou pendant le temps de transport. D'où de nouveaux créneaux de consommation en matinée, après le déjeuner ou dans l'avant-soirée, après la sortie des cours.

Les supports numériques facilitent l'accessibilité aux médias. En 2007, 35,6 % des Français ont eu un contact quotidien avec Internet, soit 11 points de plus qu'il y a deux ans. Chez les 15-24 ans, les loisirs numériques sont même particulièrement influents, puisqu'ils touchent près d'un jeune sur deux (49 %) entre 18 h et 20 h, alors que le poids des médias classiques tend à diminuer (65,9 %) sur cette même tranche. À l'heure du prime time, la télévision (49,4 %) arrive encore en tête chez les jeunes, mais elle est immédiatement suivie du mobile (18,4 %) et d'Internet (15,8 %), avant la radio, la presse et la musique.

Media in Life plaide donc plus que jamais pour son utilisation dans une étude globale de l'offre cross-média que prépare Médiamétrie avec Audipresse pour la fin de l'année. Pour l'heure, il s'agit de fédérer la consommation des grands médias (TV, radio, Internet, magazines et quotidiens) en attendant de l'élargir au cinéma et à la publicité extérieure. Objectif : donner aux éditeurs et aux régies des indicateurs sur la couverture des groupes ou des marques médias et permettre aux annonceurs ou aux agences de construire des plans plurimédias. « Cross Média va s'appuyer sur les études existantes, souligne Laurent Battais, directeur exécutif de la direction cross-média et performance de Médiamétrie. Ira-t-on jusqu'au détail de la journée ? ­Potentiellement, on peut aller très loin. » Les intervenants auront néanmoins à coeur d'éviter les excédents de coûts qui ont entraîné l'arrêt du projet Appolo, mené par Nielsen et Arbitron avec le soutien de P&G.

Envoyer par mail un article

Une étude cross-média en gestation

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.