Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le Figaro champion de l'influence

13/03/2008 - par Amaury de Rochegonde

En janvier-février, le quotidien fait la course en tête dans le baromètre Lexis Nexis-Stratégies sur l'influence des journaux.

Les gratuits 20 Minutes et Metro sont les quotidiens les plus lus de France, comme en atteste la dernière étude Epiq (lire en page 28), mais ils arrivent en queue de peloton lorsque l'on mesure leur influence auprès de leurs confrères parisiens. C'est ce que constate le premier baromètre de l'influence des journaux, que nous publions en partenariat avec Lexis Nexis. Cette société, appartenant comme Stratégies au groupe Reed Elsevier, dispose d'une banque de données de 36 000 sources et analyse 15 000connexions Web. Elle a regardé dans les éditions en ligne de 16 journaux si ces derniers étaient cités dans chacun des 15 autres.

« Marier excellence et émotion »

Avec 47 citations, c'est Le Figaro qui ressort largement en tête pour les deux premiers mois de l'année, devant LeMonde (39 citations). Une position d'autant plus appréciable que le quotidien de Serge Dassault n'a été cité qu'une dizaine de fois pour des sujets relatifs à sa propre actualité (annonce d'un plan d'économies), contre une vingtaine de fois pour Le Monde (crise à la Société des rédacteurs, nomination de Louis Schweitzer à la tête du conseil de surveillance, etc.). « C'est une stratégie éditoriale, relève Étienne Mougeotte, directeur des rédactions du Figaro. Dès lors que tant d'infos sont dispensées gratuitement, il est pour moi impératif qu'un quotidien vendu délivre une valeur ajoutée. »

Depuis début mars, le titre a fait parler de lui en obtenant une interview de Nicolas Sarkozy. Mais Étienne Mougeotte veut surtout imposer sa marque de fabrique « en conciliant excellence et émotion ». À côté des infos sur Neuilly-sur-Seine, de l'interview de François Fillon, de la révélation d'un soupçon d'entente sur les prix chez les lessiviers ou de l'annonce de l'instruction sur Denis Gautier-Sauvagnac, il faut ­savoir selon lui jouer les cartes Marion Cotillard, Restos du coeur, etc. « Beuve Méry disait "Faites emmerdant". Moi je dis qu'on peut être sérieux et austère sur le fond tout en étant attentif à la forme et en jouant sur le registre de l'émotion. »

Le Figaro tirerait-il parti d'un accès privilégié au gouvernement ? Non, ­estime Étienne Mougeotte, car il est plus facile de faire un journal d'opposition. Il est vrai que les ventes au numéro du quotidien, en baisse par rapport à l'année de la présidentielle, ne profitent pas vraiment de cette aura chez les confrères. C'est ce qui fait toute la différence avec Marianne, qui parvient à cumuler influence croissante auprès des autres journaux et boom de la diffusion (+ 34 % en 2007, à 274 500exemplaires).

Envoyer par mail un article

Le Figaro champion de l'influence

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.