Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Choc des cultures entre Yahoo et Microsoft

17/04/2008 - par Muriel Signouret

Le portail a rejeté pour la deuxième fois le 6 avril l'offre du géant de Redmond. Une question d'ordre culturel autant que financière.

Le duel entre Microsoft et Yahoo prend des allures de vaudeville. Les dernières rumeurs, le 10 avril, voyaient le géant des logiciels s'allier avec News Corp (propriétaire de My Space) pour proposer une offre de rachat conjointe. Pendant ce temps, Yahoo discuterait ferme d'un rapprochement avec Time Warner, ce qui pourrait le conduire à fusionner avec AOL, tout en négociant avec son ennemi de toujours Google pour tester un partenariat publicitaire sur les requêtes. « Tout accord définitif entre Yahoo et Google concentrerait dans les mains de Google 90 % du marché des publicités placées à côté des recherches sur Internet », s'est insurgé Microsoft.

Mais pourquoi donc Yahoo rejette-t-il à ce point les avances de Microsoft ? Depuis la première offre, le 1er février, les dirigeants de Yahoo, son fondateur Jerry Yang en tête, multiplient les ­anicroches.

Peu de perspectives de rebond

Il y a d'abord les raisons financières. Le prix proposé par Steve Ballmer, 44,6 milliards de dollars, reste insuffisant à leurs yeux. Le 6 avril, ils ont donc pour la deuxième fois rejeté la proposition de Microsoft, qui avait assorti son offre d'un ultimatum de trois semaines. Pourtant, les promesses de rebond de Yahoo semblent s'éloigner à mesure que les États-Unis s'enfoncent dans la récession. Quant à Panama, la plate-forme publicitaire lancée par Yahoo en 2007, elle n'a toujours pas réussi à contrer la suprématie de Google.

Pour Laurent Geffroy, senior manager à Greenwich Consulting, « l'enjeu est double, à la fois financier et culturel ». Explications : « Yahoo met en avant ses actifs, tels que Blue Lithium, une société spécialiste du ciblage publicitaire rachetée en septembre 2007, pour démontrer que sa valeur réelle est supérieure à l'offre de Microsoft. Sans compter que les salariés de Yahoo, issus de la culture Internet des années 2000, n'ont pas envie de rejoindre un éditeur de logiciels, pur produit de l'époque des années 1970 et 1980. » Un choc de cultures, donc.

Envoyer par mail un article

Choc des cultures entre Yahoo et Microsoft

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.