Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Héroïnes chic

17/04/2008 - par Delphine Le Goff

L'hebdomadaire Elle lance Very Elle, un semestriel haut de gamme qui explore encore plus avant sa relation avec les icônes du magazine et ses lectrices.

Lorsque l'actrice américaine Chloë Sevigny est arrivée dans le studio new-yorkais, de l'aveu même de Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine Elle, « on aurait cru que c'était juste une fille égarée dans l'immeuble ». Quelques minutes plus tard, la magie opère : « Tout à coup, nous avons eu sous les yeux une créature sulfureuse, intrigante. Elle fait partie de ces personnalités dont on ne se lasse pas », ­raconte la journaliste. De fait, Sevigny, égérie du ­cinéma indépendant (Boys don't cry), visage publicitaire des parfums Chloé et bête de mode, figurera au milieu d'une pléiade de stars dans Very Elle, semestriel haut de gamme qui sort en kiosques ce 17 avril.

Raconter des rencontres particulières. Voilà la ­vocation de ce nouveau titre issu de la galaxie Elle, qui prendra la forme, selon son éditeur Franck Espiasse, d'un « mook », comprenez à la fois d'un magazine et d'un livre (« book »). Tiré à 150 000exemplaires, il sera vendu 4,90 euros en France, en Suisse et en Belgique. « Very Elle sera l'écrin privilégié d'héroïnes, d'icônes, le reflet d'une époque fascinée qui se repaît d'images », résume Valérie Toranian. Dans les années quatre-vingt-dix, Elle publiait Elle top models, consacré aux « über-models » de l'époque, les Claudia Schiffer, Karen Mulder et autres Naomi Campbell. « À l'époque, les mannequins provoquaient une véritable hystérie, un peu comme des rock stars, se souvient Valérie Toranian. C'était drôle : nous écrivions des articles sur ce qu'elles avaient dans leur sac, etc. Mais, aujourd'hui, les personnalités qui nous touchent ne sont pas forcément les plus connues. »

Liens privilégiés avec les stars

On retrouvera donc dans les pages de Very Elle l'évanescente Charlotte Gainsbourg, photographiée par sa soeur Kate Barry dans un hôtel déserté au charme suranné. « Il y a un côté régressif dans ces photos, estime Valérie Toranian. Un peu comme si les deux soeurs étaient deux petites filles que leurs parents avaient laissées seules dans un appartement. » Une certaine forme d'intimité rendue possible par « les liens privilégiés que nous avons tissés depuis des années avec des personnalités ». Physique atypique, sens du vêtement, carrière exigeante et ascendance prestigieuse, Charlotte Gainsbourg est l'une des héroïnes favorites du magazine Elle et de ses lectrices. Tout comme, aux antipodes, la rayonnante Sophie Marceau. Et bien entendu, Emmanuelle Béart, qui confiait au titre il y a encore quelques semaines ses flirts avec la chirurgie esthétique et les blessures de son enfance. Et qui a laissé à certains le souvenir ému de cette couverture de 2003 où elle posait nue sur une plage de l'île Maurice. Un numéro record qui s'était trouvé en rupture de stock deux jours après sa parution : les hommes aussi s'étaient rués sur Elle. « Le magazine n'a jamais adopté un ton hostile à l'égard des hommes, qui s'y retrouvent bien », estime Valérie Toranian.

Ces messieurs seront d'ailleurs dignement représentés dans Very Elle par l'écrivain Éric Reinhardt, auteur de Cendrillon et par ailleurs fou de chaussures, ou encore l'auteur Nicolas Rey, qui se fend d'un hommage à Britney Spears. Pas vraiment classe, pour le coup, mais « touchante, comme un papillon pris dans la lumière », selon Valérie Toranian. Le titre se double d'un site Web, veryelle.fr, au graphisme délicat, qui dévoilera les coulisses du magazine. Mais sans montrer les stars à leur désavantage - on n'est pas dans la presse people. « Certes, il existe un côté trash dans la fascination envers les célébrités, lâche Valérie Toranian. Nous nous efforcerons de rendre cette fascination chic. »

Envoyer par mail un article

Héroïnes chic

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.