Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le luxe au féminin

07/05/2008 - par Entretien : Delphine Le Goff

Ancien directeur du marketing du groupe Marie-Claire, Vincent Soulier, aujourd'hui dirigeant de la société de conseil Personnalité, vient de publier Presse féminine, la puissance frivole. Il livre ici son analyse du marché français.

Quelles sont les spécificités de la presse féminine française ?

Vincent Soulier. Tout d'abord l'importance accordée au luxe, au sens large, alors que la presse féminine italienne est plus centrée sur la mode, par exemple. Ensuite, une philosophie humaniste et hédoniste, ainsi que des valeurs libérales et libertaires. Le tout avec de la légèreté, une certaine ironie, dans la tradition de l'« esprit français », que l'on retrouve à la perfection dans des titres comme Cosmopolitan et Elle.

Femmes (Prisma), Grazia (Mondadori) et Look (Marie Claire) vont être lancés. Quel regard portez-vous sur ces nouveaux titres ?

V.S. Si le marché des mensuels féminins français est le plus riche du monde, il reste des créneaux à prendre sur le marché des hebdomadaires. Et je crois surtout à la force des marques. On remarque une homogénéisation des goûts et des comportements d'achat chez les lectrices. Je pense donc que le fait d'importer un concept bien rôdé est une garantie de succès. Grazia, par exemple, a été lancé en Italie en 1938 ! Les titres créés ex nihilo ont plus de mal à s'imposer, Jasmin en a fait l'amère expérience [lancé par Axel Ganz fin 2006, le magazine a cessé de paraître en juillet 2007].

Quelles sont les tendances de la presse féminine de demain ?

V.S. Tout d'abord, les guides conso, à une époque où la problématique du pouvoir d'achat est omniprésente et où il existe une obsession de la bonne affaire. Ensuite, tout ce qui relève de la préservation de la planète. Les gestes «verts» sont de plus en plus présents dans les pages des féminins. Enfin, encore et toujours le luxe, l'inaccessible étoile... C'est le paradoxe permanent de la presse féminine : un côté très luxe, dans le rêve, marié à des sujets ultra-concrets.

Presseféminine,lapuissancefrivole,VincentSoulier,Éditionsdel'Archipel(20,90 euros).

Envoyer par mail un article

Le luxe au féminin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.