Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La Tribune choisit l'élargissement

15/05/2008 - par Delphine Le Goff

Le quotidien économique racheté par Alain Weill sortira une nouvelle formule en septembre. Une place accrue sera consacrée à l'actualité politique.

La presse quotidienne est en danger et je n'ai pas l'impression que les uns et les autres en soient conscients. » Le PDG de Next Radio TV Alain Weill ­livrait sa vision sans fard de la presse, le 5 mai, lors d'un déjeuner organisé par l'Association des journalistes médias. « Les groupes qui pensent qu'Internet va financer le papier vont disparaître : les journaux doivent être solides par eux-mêmes », a lâché le nouveau propriétaire de La Tribune, rachetée à LVMH en février 2008. Bonne entrée en matière pour évoquer ses premiers pas au sein du quotidien. « Les pertes de La Tribune, 17 millions d'euros en 2007, ont été réduites de manière drastique », a souligné Alain Weill, sans toutefois donner de chiffres. Depuis le rachat du journal, 43 salariés sur environ 200 sont partis dans le cadre de la clause de cession, pour un objectif de 50 départs. Ces postes « seront remplacés », a précisé Alain Weill en indiquant qu'il augmenterait « la force commerciale ».

Convaincre les salariés

C'est en septembre que le patron, aux côtés d'Erik Izraelewicz, directeur de la rédaction, présentera la nouvelle formule du quotidien. À l'instar du Wall Street Journal version Murdoch, le titre va aller vers un élargissement du contenu, avec notamment une place plus grande accordée à la politique : « Les lecteurs n'ont pas le temps de lire plusieurs quotidiens le matin », a-t-il expliqué. Avec cette nouvelle formule, Alain Weill espère bien sûr élargir le lectorat de La Tribune (400 000 lecteurs pour une diffusion payée en France de 77 582 ex. en 2007) et attirer à lui de nouveaux annonceurs (la pagination publicitaire a plongé de 20 % en 2007), surtout dans le luxe (il bénéficie d'un accord publicitaire avec LVMH).

Pour l'heure, il reste à convaincre ses équipes. Le 6 mai, une grève ­entendaient protester contre « une réorganisation de l'édition dégradant de manière inacceptable le travail des journalistes, menaçant les emplois et la qualité du journal », selon l'intersyndicale.

Envoyer par mail un article

La Tribune choisit l'élargissement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.