Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La météo s'adapte à l'air du temps

19/06/2008 - par B.F.

Les chaînes doivent régulièrement moderniser leurs bulletins météo, qui restent parmi les programmes les plus regardés.

Nouveaux visages sur M6, habillage modernisé sur France2 : à l'approche de l'été, les chaînes soignent leur météo. Normal, ces programmes figurent parmi les plus suivis par les téléspectateurs. Pour autant, Laurent Romejko, l'un des présentateurs vedettes du secteur, ne se reconnaît pas un statut de locomotive d'audience. « Il s'agit plutôt d'un thème indispensable dans la grille d'une chaîne généraliste, estime le chef du service météo de France 2. C'est une information importante et attendue par les téléspectateurs. » Sur la Deux, ils sont 2,5 millions après le 13 Heures et 4,3 millions après le 20 Heures à suivre la météo. Sur TF1, ils sont environ 7 millions, selon Médiamétrie, avec des parts d'audience supérieures à 31 %.

Travail de différenciation

La météo est le type même du programme universel. « Le profil de l'audience est très proche de celui de la télévision en général, confirme Sarah Fauvin, directrice d'études chez Aegis Media Expert. Toutefois, malgré la présence générale d'un peu plus de femmes, les structures changent selon les chaînes. » Ainsi, sur France 2, le téléspectateur de la météo est plus âgé que la moyenne, et sur M6, il est un peu plus CSP +. Il est, à chaque fois, en ligne avec le profil de la chaîne. D'ailleurs, « il existe une vraie concurrence entre les chaînes, d'autant que la source est la même, Météo France, indique Laurent Romejko. Notre travail de différenciation est la personnalité des présentateurs et, surtout, notre capacité de vulgarisation d'une information complexe, notamment grâce à des cartes belles et claires. »

Quant à la couleur du ciel, comme on dit à la météo, elle ne change rien aux audiences. « Nous n'observons pas de saisonnalité, note Sarah Fauvin, d'Aegis Media. Ponctuellement, les bulletins spécifiques, comme la météo des plages en été ou celle du jardinier au printemps, recueillent un certain succès. »

Envoyer par mail un article

La météo s'adapte à l'air du temps

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.