Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Musique sans limite mais sur abonnement

19/06/2008 - par Muriel Signouret

SFR et Orange lancent des offres de téléchargement illimité sur mobile et ordinateur. De quoi lutter contre le piratage alors que le projet Olivennes pourrait être voté avant l'été.

C'est le 18 juin que le projet de loi de lutte contre le piratage sur Internet, élaboré par Denis Olivennes, a été dévoilé en conseil des ministres. Et Christine Albanel, la locataire de la rue de Valois, espère bien qu'il sera voté avant l'été... En attendant, les offres légales de téléchargement de musique se multiplient. Après Neuf Cegetel et Alice, SFR et Orange ont débarqué début juin sur ce marché. Les deux opérateurs télécoms frappent un grand coup en proposant des forfaits de téléchargement illimité sur mobile et ordinateur, baptisés respectivement Pass Music Live et ­Musique Max.

Tarifs attractifs

Jusqu'à présent, le secteur était dominé par l'indétrônable plate-forme d'Apple, Itunes, et par des distributeurs tels la Fnac et Virgin. De nouveaux entrants ont également réussi à s'imposer, comme Starzik et Music Me, lequel a été le premier à se lancer fin 2006 dans le téléchargement illimité moyennant un abonnement mensuel.

« L'arrivée de ces gros opérateurs ­confirme le positionnement auquel nous croyons depuis deux ans, commente ­Ludovic Leu, directeur et cofondateur de Music Me. Nous espérons aussi que les lignes vont bouger. Car jusqu'à présent nous ne pouvions proposer que de la location de musique. »

Avec Musique Max d'Orange, les abonnés sont propriétaires « à vie » des morceaux téléchargés parmi un catalogue d'un million de titres disponibles grâce aux accords signés avec quatre majors (EMI, Universal Music, Warner et Sony BMG) et deux labels indépendants (Believe et Scorpio). L'opérateur, qui développe tous azimuts sa stratégie de « Content Everywhere », a d'autres atouts pour séduire « plusieurs milliers de clients ». Le prix de l'abonnement, 12 euros par mois (comme SFR), est attractif. Même si Music Me a lancé sa riposte mi-juin avec un catalogue de 3,5 millions de titres pour 9,90 euros par mois. Autre avantage : les morceaux téléchargés, sur ordinateur ou via un téléphone mobile, peuvent être transférés sur cinq supports différents.

Le système a toutefois ses limites. L'offre, résiliable au bout d'un mois, ne permet pas plus de 500 téléchargements mensuels. Surtout, elle n'est pas compatible avec les appareils d'Apple, que ce soit un ordinateur Mac, un baladeur Ipod, ou même l'Iphone qu'Orange commercialise pourtant en France en exclusivité...

Envoyer par mail un article

Musique sans limite mais sur abonnement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.