Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Un Euro sous tous les angles

26/06/2008 - par Bruno Fraioli

L'Euro 2008 de football, qui va se conclure le 29 juin avec la finale, a donné lieu à plusieurs innovations techniques, comme l'utilisation d'une caméra aérienne lors de tous les matchs.

La finale de l'Euro 2008, qui se disputera dimanche 29 juin dans le stade Ernst Happel de Vienne, en Autriche, déploiera des moyens techniques jamais vus pour un match de football. Une trentaine de caméras haute définition seront utilisées pour retransmettre la rencontre aux centaines de millions de téléspectateurs attendus. « Les moyens ne seront pas exceptionnels pour ce match, explique Alexandre Fourtoy, PDG d'UEFA Medias Technologies, structure qui produit les images de la compétition. En effet, nous avions fait le choix de mettre en place un " dispositif finale " pour tous les matchs. » Ce niveau d'équipement a été salué par les réalisateurs.

La grande nouveauté de cet Euro 2008 est la prise en charge de la production des images en interne par l'UEFA, la Fédération européenne de football. Jusqu'à l'édition précédente, en 2004 au Portugal, ce travail était réalisé par l'Union européenne de radio-télévision et le diffuseur du pays hôte. La nouveauté ne sacrifie pas la qualité. Au contraire. « Cela fait augmenter les standards de production et place l'Euro au niveau de la Coupe du monde », affirme Laurent Lachand, réalisateur des matchs de l'équipe de France pour TF1. Car, d'un point de vue technique, la compétition, organisée en Suisse et en Autriche, a été l'occasion de plusieurs innovations. La plus spectaculaire est l'utilisation systématique d'une caméra aérienne, la « Spyder cam ». Celle-ci filme le match d'en haut en se déplaçant grâce à un jeu de câbles et de poulies. « Aux États-Unis, elle est couramment utilisée pour les matchs de football américain, explique François-Charles Bidaux, producteur-réalisateur indépendant et employé par l'UEFA. C'est réellement un plus car cette caméra offre une vision globale du jeu. » « Elle offre une prise de vue dynamique et permet une bonne lisibilité tactique des équipes, ajoute Laurent Lachand, de TF1. Mais nous sommes obligés de la laisser à une certaine hauteur, pour ne pas gêner le jeu, et son installation coûte cher. » Les deux professionnels de l'image sont d'accord sur le fait qu'il convient d'utiliser modérément les images de la « Spyder Cam ». « Elle change les habitudes des téléspectateurs », note François-Charles Bidaux.

Nombreuses statistiques en prime

Les données statistiques ont également été remarquées lors de cet Euro. « Huit caméras stéréoscopiques [à double objectif] permettent de suivre et d'analyser le jeu de tous les joueurs sur le terrain », indique Alexandre Fourtoy. De nombreuses statistiques viennent enrichir les images, comme la distance parcourue par un joueur, le nombre de passes réussies, les zones de tir, etc. En revanche, la production a volontairement limité l'utilisation des images virtuelles, comme le « surlignement » des zones de hors-jeu ou la distance séparant le ballon d'un mur lors d'un coup franc. « L'UEFA ne peut pas délivrer d'éléments éditoriaux susceptibles de perturber les décisions de jeu », confie François-Charles Bidaux. « Le produit réalisé par l'UEFA est très abouti et délivré clés en main. Il est destiné au plus grand nombre, résume Laurent Lachand. Mais il nous limite également pour donner un angle supplémentaire du match grâce à l'insertion de plans réalisés par nos caméras. Avec plus de trente caméras, on atteint la limite technique en termes de gestion. Nous sommes là à un niveau maximum. »

Envoyer par mail un article

Un Euro sous tous les angles

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies