Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

TF1 ouvre la porte à Rupert Murdoch

27/11/1998

Rupert Murdoch ne cache plus depuis quelques années ses intentions de s'introduire en Europe continentale. Grâce au groupe TF1, le patron de News Corp est sur le point de réussir son pari. En France, il va notamment entrer dans le capital, à hauteur de 40 à 49%, de la future chaîne destinée aux 15-35ans préparée par La Une pour les premiers mois de l'an 2000. Ce rapprochement, confirmé par Patrick Le Lay, ne sera pas uniquement capitalistique, il sera aussi industriel, News Corp ayant un solide savoir-faire en matière de télévision. Déjà, au sein de TF1, une équipe de cinq à six personnes finalise une vaste étude de faisabilité, coordonnée par Jean-Guilhem Lerouge, ancien directeur des jeux de TF1 et secrétaire général de Protécréa.

Un projet numérique

La chaîne sera diffusée sur le câble et par satellite et doit proposer des fictions, des émissions musicales et des magazines. Comme l'a précisé Étienne Mougeotte, le vice-Pdg de TF1, son budget annuel n'excédera pas les 100millions de francs. En Italie, TF1 et News Corp sont également en«discussions avancées»avec Telecom Italia autour d'un projet de plate-forme numérique pour lequel les partenaires envisagent d'investir 500millions de dollars. Cette plate-forme, qui sera directement concurrente de Télépiù du groupe Canal+, sera détenue à 51% par Telecom Italia, à 10% par TF1 et à 39% par News Corp Europe, une compagnie nouvellement créée pour développer les activités du groupe de Rupert Murdoch sur ce continent. Le magnat a déjà placé à sa tête Letizia Moratti, l'ancienne présidente de la RAI.

Envoyer par mail un article

TF1 ouvre la porte à Rupert Murdoch

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.