Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

DIVERSIFICATION

Thierry Dassault s'attaque au multimédia

04/12/1998

La société Production Marcel Dassault devient Dassault Multimédia, pour mettre son nom en conformité avec ses activités actuelles. Depuis quatre ans déjà, Thierry Dassault, président de cette filiale de Financière et Immobilière Marcel Dassault, l'a réorientée du cinéma vers le multimédia en investissant dans BFM (14%), Infogrames (4,7%), Infonie (5%) et CD&Co (48%), société de VPC de CD-Rom et de produits informatiques par catalogue et sur Internet.

Le Rafale sur console

L'enseigne affiche un chiffre d'affaires de 23millions de francs et recherche de nouveaux actionnaires. En avril dernier, Dassault Multimédia est entré enfin à 8% dans Cibox-LCI, fabricant français de micro-ordinateurs grand public qui a vendu 150000PC (5% du marché global, 20% du grand public) pour un chiffre d'affaires de 850MF et un résultat net de 25MF.«Mon objectif n'est pas d'élargir mon portefeuille, mais de développer des synergies entre ces différentes sociétés,indique Thierry Dassault.C'est une nouvelle approche de la participation minoritaire.»Des rubriques de BFM sont ainsi diffusées sur Infonie,et CD&Co et Infonie proposent des micro-ordinateurs Cibox. Cette dernière va lancer un PC intégrant un lecteur de carte à puce Gemplus (dont Thierry Dassault est membre du conseil de surveillance) pour le contrôle d'accès et la sécurisation des transactions sur les réseaux. Enfin, après avoir coproduit avec Infogrames un CD-Rom sur le général de Gaulle, Dassault Multimédia, valorisé selon son patron à 300MF, a donné son feu vert pour un jeu sur console avec l'avion Rafale qui sortira dans un an.

Envoyer par mail un article

Thierry Dassault s'attaque au multimédia

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.