Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Les décideurs informatiques au laser

18/12/1998

Ipsos publie les résultats de l'étude Les décideurs informatiques. Une enquête totalement nouvelle qui sera déclinée au niveau européen.

L'étudeLa France des cadres de l'informatiqueest morte, viveLes décideurs informatiques.«Il était temps qu'Ipsos modifie fondamentalement une étude qui ne correspondait plus à grand-chose»,soulignent d'une seule voix éditeurs et annonceurs.«Le marché de l'informatique évolue si vite qu'il nous fallait créer un outil réellement nouveau,reconnaît Élisabeth de Langhe, directrice générale d'Ipsos Médias.Nous proposons une étude composée de deux volets complémentaires qui permettent de mesurer, mais aussi de décrire l'audience.»Le premier, dont les résultats viennent d'être rendus publics (cf. tableau), étudie l'audience de la presse auprès des informaticiens mais aussi - et c'est nouveau - des décideurs en informatique qui ne sont pas informaticiens. L'autre, attendu pour début 1999, s'intéresse au grand public, que ce soit le marché domestique dans les foyers ou le marché Soho (Small Office Home Office) des artisans et professions libérales.

Un référentiel européen

«Cette étude a le mérite de clarifier les choses,estime Francis Jaluzot, directeur général adjoint du groupe Tests.D'abord, la méthodologie me semble plus juste et plus efficace. Ensuite, l'étude permet de quantifier l'audience de la presse, y compris dans les petites entreprises qui n'ont pas de service informatique. Enfin, elle va permettre de posséder un référentiel européen.»Sous la pression des annonceurs, Ipsos envisage en effet de réaliser, dès 1999, la même étude en Angleterre, en Allemagne, voire en Italie.«C'est une mesure indispensable,affirme Sarah Armitage, directrice du département international de Mediapolis, qui gère le budget Intel.Il est difficile de vendre un plan médias ou de réaliser un bilan de campagne avec des mesures d'audience différentes selon les pays. Les annonceurs n'y comprennent rien, surtout quand leurs budgets sont globaux et centralisés.»Or c'est le cas de la plupart des annonceurs de l'informatique. Avec cette étude en plusieurs volets, Ipsos s'aventure sur la voie de la qualification très précise de l'audience de la presse.«D'une certaine façon, on se rapproche d'une démarche de diffusion qualifiée de type BPA(l'organisme américain de contrôle de la diffusion, ndlr)»,note Laurent Guillemain. L'éditeur d'Informatiques magazinesuggère même de pousser le raisonnement jusqu'à la réalisation d'une étude sur les abonnés ou les acheteurs au numéro des journaux.«Je ne verrais aucun inconvénient à ce qu'Ipsos propose d'auditer nos bases de données abonnés ou de diffusion totale»,ajoute-t-il. Les autres éditeurs et Diffusion Contrôle sont-ils sur la même longueur d'onde?

Envoyer par mail un article

Les décideurs informatiques au laser

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.