Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Incertitudes chez TPS

18/12/1998

Le départ de Cyrille du Peloux ne survient pas au meilleur moment. Les rapports entre les actionnaires ne sont pas au beau fixe.

Le départ, fin janvier, de Cyrille du Peloux de son poste de directeur général de TPS ne tombe pas « à point» pour le bouquet. Celui-ci va certes compter très bientôt 600000abonnés après seulement deux ans d'existence. Il s'apprête aussi à accueillir, en plus de ses 90chaînes et services, une quatrième chaîne de cinéma lancée par la MGM et une chaîne multimédia préparée par le groupe M6. Pourtant, le climat est de plus en plus tendu entre les quatre actionnaires de TPS, tous présents à hauteur de 25% dans son capital. La tension ne cesse ainsi de monter entre TF1, depuis l'annonce de son projet de chaîne généraliste destinée aux 15-35ans, et M6. Cette dernière refuse catégoriquement l'arrivée d'une chaîne dont le format est directement concurrent du sien. De plus, les questions se multiplient autour des positions du financier belge Albert Frère dans l'audiovisuel. S'il se désengageait de Suez-Lyonnaise, dont il détient 10,7% du capital et 12% des droits de vote, il pourrait conduire le groupe dirigé par Gérard Mestrallet à augmenter ses investissements dans l'audiovisuel, histoire de se rééquilibrer quelque peu par rapport au groupe Vivendi dans ce secteur.

Bouleversements en vue

Une telle opération ne sera certainement pas sans effet sur l'actionnariat de TPS. Déjà, c'est le bloc constitué de Suez-Lyonnaise et de M6 qui nommera dans un prochain conseil d'administration le successeur de Cyrille du Peloux. Une personnalité qui peut aussi bien venir de l'intérieur que de l'extérieur, souligne-t-on chez TPS.

Envoyer par mail un article

Incertitudes chez TPS

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.